Voilà, ça y est… Les portes du manoir Halliwell se sont refermées définitivement. Et si les personnages vont continuer à vivre leur vie (en combattant les démons notamment), nous, ne suivrons plus leurs aventures. C’est donc avec un petit pincement au cœur qu’on aura suivi cette dernière soirée d’épisodes inédits… Et il est déjà temps de faire un petit tour d’horizon de cette ultime saison.

CHARMED - Saison 8

La série aura connu des hauts et des bas, sans aucun doute. Cherchant parfois à développer des intrigues plus conséquentes, sans que l’effet escompté soit toujours très probant, après la mini-conclusion de la septième saison, il aura bien fallu repartir de plus belle pour terminer en beauté. Et autant le dire tout de suite, cette huitième saison a un peu de mal à démarrer. Les intrigues sont peu palpitantes et plutôt poussives. Cela dit, on peut reconnaître que pour une fois ils n’ont pas choisi la facilité et qu’ils ont maintenu le cap du changement d’identité pendant suffisamment longtemps pour être convaincant (peut-être trop d’ailleurs). Quand les sœurs retrouvent leur vrai visage de manière définitive on est plutôt content. D’autant plus qu’il s’agit là d’un excellent épisode (peut-être parmi les meilleurs de la saison) et que la fin de cet arc sur la « mort » des sœurs est bien traité.

PromoSaison8

Comme les Trois Mousquetaires, le Pouvoir des Trois est Quatre... Enfin, presque...

Chacune des sœurs aura le droit à sa story-line que la saison amène à sa conclusion. Ainsi, on sait ce qu’il adviendra du couple Piper/Léo (un Léo absent durant une bonne partie de la saison, sans que ce soit très dommageable au final), Phoebe est toujours à la quête de sa vision du futur que les Avatars lui ont montré (qui sera l’heureux élu ?) et Paige saute le pas et se trouve enfin une stabilité qui n’aura que peu été de mise durant ses autres années dans la série. On peut juste regretter que le personnage d’Henry soit un peu trop délaissé sur la fin (alors qu’il aurait pu être un élément intéressant ou du moins un peu mieux représenté dans la lignée des Halliwell).

Bon, après il y a tout ce qui tourne autour de Billie. Qui est la pièce maîtresse de cette saison, puisque l’arc final se construira autour du personnage et de la quête de sa sœur. Disons-le maintenant, les épisodes ont plus ou moins d’intérêt pris indépendamment des uns des autres.  Cela est très variable (avec la diffusion par rafale de trois épisodes le samedi soir, on avait souvent une soirée en demi-teinte du fait d’épisodes moyens puis un dernier qui était mieux), parfois on s’ennuie à mourir, on n’y voit aucune originalité tandis que tout d’un coup, on dirait que les scénaristes se réveillent et nous offre un épisode beaucoup plus intrigant, mieux maîtrisé ou mieux traité. Mais sinon, il faut vraiment prendre la saison sur son sens le plus général sous peine de quoi on ne note pas les choses qui en font le véritable intérêt.

Charmed_62015_08_178_03

Christy... La tête à claques de la saison...

En effet, dès que la sœur de Billie réapparaît (de manière très rapide et facile par rapport aux heures de recherches effectuées), on sent que quelque chose se trame et ça devient intéressant. D’autant plus quand on sait où cela nous conduit. D’ailleurs, on peut aisément voir les éléments important et se poser les questions pour ne pas être trop pris au dépourvu et pour tout comprendre (là où d’autres séries complexifient à l’envie pour nous embrouiller plus qu’autre chose). Bon, du coup, on est plus ou moins surpris par certaines directions prises, mais dans l’ensemble, ça reste un arc très agréable. Seulement, le personnage de Christy est assez irritable (et pour une fois, je vais médire sur la version française, mais sa voix était assez horripilante, couplé au jeu de l’actrice qui était assez médiocre, on avait juste envie qu’elle meure vite fait) et ça va être un élément un peu dommageable pour le final. Surtout que la longueur d’avance que les méchants (la Triade entre autre) ont sur les sœurs Halliwell énerve un peu (mais là, c’est juste pour qu’on aime pas voir les persos se faire entourlouper de la sorte).

Forever_Charmed_Promo

Affiche promo du Series Final... Goodbye Charmed.

Mais la conclusion de tout ça est explosive. Nous avons un combat, certes un peu rapide, mais de bonne facture, d’autant plus qu’un subtil jeu de manipulation a fait son apparition de la part de Christy que ce soit envers sa sœur ou le monde magique et c’est plutôt bien tourné. L’explosion du manoir est un délice et on aura même le droit à une conclusion bien sombre. Enfin, ça aurait pu, parce qu’il a fallu que les scénaristes préfèrent le happy-end dans un ultime épisode plus ou moins bien vu, avec un délire spatio-temporel tout à fait hallucinant, mais assez drôle (cela dit, on ne s’embarrasse pas trop des questions existentielles sur le fait de changer passé, présent et futur…). Le retour de personnages du passé de la série (Penny, Chris, Patty, Wyatt… La clique Halliwell en somme, de son passé à son futur) est sympathique mais l’épisode manque de sel pour partir sur une super bonne note, c’est dommage pour une saison qui avait quand même quelques atouts pour elle. D’autant plus que cette dernière assumait bien son statut d’ultime saison avec de nombreux clins d’œil bienvenus (tels que les formules magiques, des démons ou des personnages magiques qui font leur retour  –les Anges et autres créatures- ou encore quelques rappels d’anciennes histoires… Même si parfois ça sent un peu le manque d’inspiration comme l’épisode où Cupidon emmène Phoebe dans ses souvenirs amoureux qui rappellent trop fortement l’épisode Au Cœur des Souvenirs qui avait une trame un peu similaire).

Charmed_178_08

Chris et Wyatt... L'une des dernières images de la série...

Au final, la série part sur une saison en demi-teinte, mais d’un point de vu général, sûrement plus réussi que la saison 7 parce que l’arc qui la construit est plus réussi. Et puis, elle possède quelques guests de choix comme Victor Wester, Brandon Quinn ou encore Ivan Sergei (même si celui-ci est un peu trop délaissé sur la fin… Ce qui est un peu regrettable… Encore et toujours Phoebe qui est mise en avant... Et Piper qui conclut la série...).

Retrouvez mon avis sur les saisons 1 à 7 : ICI

Retrouvez des vidéos-montages : ICI et LA