Une fois n’est pas coutume, je vais parler un peu d’une sorte de guilty-pleasure… Que je ne pensais pas aimer au départ d’ailleurs… Comme quoi !

H2O (Just Add Water) – Saison 1

mermaids_h2o_just_add_water_802572_176_220Créée par : Jonathan M. Shiff

Avec : Cariba Heine (Rikki) ; Phoebe Tonkin (Cleo) ; Claire Holt (Emma) ; Angus McLaren (Lewis)

Nombre d’épisodes : 26
(2006/2007)

Cote d’amour : ***

i_like_CLAIRE_h2o_just_add_water_774293_476_282Résumé : Cleo, Rikki et Emma sont trois adolescentes comme toutes les autres. C’est en se retrouvant coincées sur l’île de Mako un soir de pleine Lune que leur vie va changer. Obligées de sortir via un espace situé sous l’eau, les jeunes filles seront immergées au moment même où la Lune passe au-dessus du cratère dans lequel elles sont prisonnières. L’eau se met à faire des bulles. Tout est bien qui finit bien. Enfin le pensent-elles jusqu’à ce qu’elles s’aperçoivent qu’une goutte d’eau les transforme désormais en sirène douée de pouvoirs (déplacer l’eau pour Cleo, la faire chauffer pour Rikki et la congeler pour Emma). A partir de ce moment-là, elles devront cacher leur secret tant bien que mal et vivre leur vie d’adolescente. Mais tout ceci n’est pas si évident quand Zane s’en mêle. Fils de riche qui n’aime guère nos trois amies. Une mystérieuse vieille femme semble aussi connaître leur secret. Qui est-elle ? Que sait-elle exactement ? Les filles vont devoir le découvrir…

Emma___The_Locket_h2o_just_add_water_702655_429_304Avis : Oh je sais, je vous vois venir encore une fois… Qu’est-ce que c’est que cette série ? Oh ben oui, un peu de culture sériephile ne fait pas de mal, donc je teste même les séries adolescentes KD2Aesques. Et j’avoue, j’aime bien. Dans le style d’autres séries fantastiques de la chaîne comme Sabrina ou Le Loup-Garou du Campus (nan mais vraiment, j’assume parfaitement mes goûts qui sont pour le coup variés je l’espère ! :D ). Ce n’est pas forcément du grand art ou hyper profond, mais la série sait y faire. D’ailleurs, honnêtement, à la vue du pitch j’étais plus que sceptique quant à ce que pouvait donner cette série sur un thème qui me paraissait limité. Force est de constater que les créateurs ont bien géré la chose, réussissant un divertissement honnête qui sait tenir en haleine. Il faut dire que la progression de l’intrigue est bien maîtrisée. C’est classique, certes, mais c’est bien maîtrisé. Ainsi, on a la découverte du changement de statut, des pouvoirs qu’elles apprennent à maîtriser et l’inévitable personnage qui entraperçoit la vérité, ou du moins une sirène, ce qui sera la source de sa quête. Et à ce moment-là, la série oscille entre épisodes indépendants mettant en scène la vie adolescente des filles et épisodes qui développe la mythologie et qui resserre l’étau autour des sirènes. C’est crescendo jusqu’à un Season Final aux allures de séries animées de type Magical Girl. Ce qu’est plus ou moins cette série d’ailleurs. Elles ne se transforment ni en chanteuse, ni en magicienne, mais on a tout de même des filles aux pouvoirs magiques.

emma_with_dolphin_h2o_just_add_water_818378_500_332Cette partie, la chasse aux sirènes, reste la plus intéressante de mon point de vue parce que source de tension et de progression. Néanmoins, même si c’est encore très classique, la série réussit aussi à nous intéresser à la vie de ces jeunes filles. Aux difficultés liées à l’adolescence notamment (à la transformation à l’adolescence ?), à la famille, aux petits amis. Bref, tout ce qui fait la vie d’une jeune fille normale (y compris par rapport à ce bon copain de Lewis sur qui les filles peuvent compter ou encore ce méchant Zane qui ne manque pas une occasion pour embêter nos amies. Même s’il se révèle au fur et à mesure). La série devrait alors immédiatement parler aux ados. Le petit plus de la série, c’est son côté écologique. C’est peut-être un peu pédago, mais ça reste dosé à faible dose et c’est toujours en rapport avec l’intrigue du jour, c’est donc un moteur de l’histoire. Notamment quand Mako devient l’enjeu de terrain de tractations (sachant que l’île est le repère des filles, là où elles ont eu leur pouvoir). C’est plutôt agréable. Reste des effets spéciaux pas trop mal fichus et des scenarii honnêtes et on passe un bon moment en somme.

The_Secret_h2o_just_add_water_702665_500_281

Conclusion : Alors certes, c’est loin de révolutionner le monde de la série, mais la série se laisse regarder pour peu que vous ne cherchiez qu’un moment de détente agréable et rien de plus. Le décor est assez paradisiaque et le scénario pas trop mal fichu bien que très classique. Il ne faut donc pas se fier au préjugé qu’on pourrait avoir en comparant la série avec l’épisode de Charmed qui faisait de Phoebe une sirène et se laisser tenté par l’expérience. Après, les réfractaires à ce genre de série, le seront toujours, c’est sûr et certain. Et puis bon, une série australienne pour changer, ça peut pas faire de mal, non ? :P