Ah les dimanches soirs ou midis sur M6… Toute une époque nostalgique pour certains…

Canada SYDNEY FOX, L’AVENTURIERE (Relic Hunter) – Intégrale

240081Créée par : Jay Firestone & Gil Grant

Avec : Tia Carrere (Sydney Fox) ; Christien Anholt (Nigel Bailey) ; Lindy Booth (Claudia) ; Tanja Reichert (Karen Petrusky)

Nombre de saisons : 3 - 66 épisodes (1999/2002)

Cote d’amour : Note_3G

cast001Le dimanche sur M6, c’était Demain à la Une par exemple… Que de midis passés en sa compagnie… Bon, pas pour moi (pas forcément), parce que j’ai découvert la série sur le tard… Un peu comme pour Sydney Fox où j’ai du m’y mettre un peu après tout le monde je pense… Cette aventurière est une descendante de Lara Croft (Tomb Raider) et donc une descendante d’Indiana Jones. Dans les deux cas, les détracteurs (voire les fans aussi) diront « du pauvre ». C’est pas tout à fait faux, j’ai beau aimer, faut bien avouer que la série fait parfois un peu toc avec ses décors en carton-pâte. Mais revenons-en à l’histoire. Sydney Fox est professeur à l’université et par souvent en mission à travers le globe pour récupérer de vieilles reliques (tiens, ça vous rappelle pas quelqu’un par hasard ?). Elle est assisté de Nigel, un pas forcément beau ni ténébreux jeune homme, mais qui a le cœur sur le main et qui s’avère de temps en temps utile aux missions ! Il y a aussi son assistante qui fait le lien avec l’université, Claudia, une vraie blonde qui est surtout là pour l’humour et repérer les beaux garçons. Il ne faut donc pas chercher la profondeur dans cette série, ni même l’originalité, on risquerait d’être déçu.

fox062Cette co-production canado-française (eh oui !) est avant tout source de plaisir pour son côté divertissant. Malgré le côté toc, malgré ses histoires sans doute déjà un peu vues… Et ça reste plaisant dans son genre. Elle fait partie des représentantes des séries « girl power » avec une femme forte qui sait castagner et se débrouiller toute seule (ou presque). A contrario, Nigel est donc plutôt la « princesse à sauver », puisqu’il se fourre souvent dans des situations desquels Sydney doit le sauver. Mais pas toujours, heureusement pour la fierté mâle, puisque c’est de temps en temps lui qui la sauve ! Rien que cette inversion des rôles donne un p’tit côté un tout ch’ti peu original à la série et s’avère source de plaisir, même si finalement, on reste dans quelque chose d’assez caricatural. La construction de la série s’avère hyper redondante, puisque tous les épisodes sont construits sur le même schéma (une vision de la relique en son temps, Sydney qui doit la récupérer, les ennuis, et le « tout est bien qui finit bien ») mais bon, on s’y fait et c’est toujours marrant de voir quelles légendes ils vont bien pouvoir nous ressortir (par contre, ne me demandez pas si c’est réadapté, si ce sont des vraies ou pas, je n’ai plus d’exemple en tête et je ne saurai pas le dire de toute manière… :D). La série étant une co-production française, il n’est pas rare que certains événements se passent dans notre beau pays (p’têt même sans trop de clichés d’ailleurs). Et puis, pour ne rien gâcher, la sculpturale Tia Carrere devrait donner quelques sueurs froides à certain(e)s, puisque si on ne mise pas que sur le côté sexy, il reste présent quand même (mais elle fait quand même un peu moins poupée barbie qu’une autre Sydney).

cast018

Donc voilà, une bonne petite série divertissante, sans prétention, jouant sympathiquement avec l’action et quelques dialogues un peu marrant, un certain comique de situation… La sauce prend bien, on passe un bon moment devant les épisodes en général. Et puis, le petit Nigel possède un certain charme (bon, ok, peut-être aussi parce que je me souviens de cette scène où les deux héros sont nus pour je ne sais plus quelle raison… :P). A noter que Tia Carrere chante aussi… C’est elle qu’on peut entendre au générique de fin du film animé Batman Contre le Fantôme Masqué par exemple…

A lire aussi :
Tia Carrere - I Never Even Told You (musique)