Les derniers épisodes de la sixième saisons retrouvés, France 2 a donc enfin terminait sa diffusion… Qu’en reste-t-il ?

US FBI PORTES DISPARUS (Without a Trace) – Saison 6

normal_TFTS_woatCréée par : Hank Steinberg

Avec : Anthony LaPaglia (Malone) ; Poppy Montgomery (Sam) ; Enrique Murciano (Danny) ; Marianne Jean-Baptiste (Vivian) ; Eric Close (Martin) ; Roselyn Sanchez (Elena)

Nombre d’épisodes : 18 (2007/2008)

Cote d’amour : Note_2G

danny00010Avis : Pas de résumé, parce que honnêtement, mis à part dire qu’ils sont encore à la recherche de personnes disparues, je n’aurai pas grand chose à dire… C’est d’ailleurs pourquoi il me semble assez difficile de faire des reviews de séries policières et que je ne me suis pas encore attelé jusque-là (enfin, pas de ce type-là en tout cas), malgré le fait que j’en regarde donc quelques-unes… Avec le mode de diffusion made in France 2 (une grosse première partie et la poignée d’épisodes restants sept mois plus tard), impossible d’avoir en mémoire tous les épisodes et donc d’avoir un avis vraiment clair… Cela étant dit, si depuis deux saisons, la série s’est un peu reprise au niveau des histoires (bien que ça ne brille clairement plus autant que les trois premières), il faut bien reconnaître que les auteurs semblent s’être lamentablement plantés sur le fait d’inclure un arc à la série… Cette histoire semble confuse au possible. D’ailleurs, ça se termine en queue de poisson. Certes, ça amène à l’état de Jack en fin de saison (qui amène par ailleurs un personnage assez truculent) mais euh… Tout ça pour ça, quoi ! Nan, vraiment, qu’ils en reste aux histoires indépendantes. C’est l’affaire de Vivian mais celle-ci n’y fait pratiquement rien… Il y a un inspecteur qui débarque (de Mars, si j’avais la blague facile, mais je ne me permettrai pas, hein) mais qui disparaît aussi vite qu’il est venu (mais à quoi sert donc James Marsters, le Spike de Buffy ou le Brainiac de Smallville ?)…

18807623_w434_h_q80Bref, y’a pas grand chose pour valider cette histoire et surtout, pas grand chose qui encourage à voir d’autres fils rouges se développer les saisons prochaines (même si ça permet de revoir Nick Wechsler de Roswell, dans un rôle un peu similaire à celui qu’il avait dans Vanished ! :P). Seule chose de vraiment bonne et assez sympathique, c’est en ce qui concerne le personnage de Samantha qui est enceinte… Bon, ok, j’ai sûrement apprécié cette story-line parce qu’il y a Adam Kaufman dedans (Disparition, Buffy aussi… C’est le mari de Poppy Montgomery dans la vraie vie, ainsi que le vrai père de son vrai gamin !! Quel délicieux couple tout de même), mais ça permet de développer le personnage de Sam (et même de nous offrir une fin de saison toute mignonne !). Mis à part ça, les intrigues peinent à vraiment retenir l’attention, même si y’en a certaines plus sympathiques que d’autres, ou qui font un peu plus preuves d’originalité que la routine à laquelle on est maintenant plus qu’habitué. En fait, c’est surtout intéressant quand on croise des têtes vues ailleurs (comme Sprague Grayden de John Doe ou Le Monde de Joan)… Et puis, les moments où l’on peut faire du slash entre Danny et Martin sont moins présents, c’est pas drôle…

18881147_w434_h_q80

Conclusion : Une sixième saison qui se regarde en pilote automatique… Jack possède vraiment des côtés antipathiques, le fil rouge n’est pas maîtrisé et les histoires policières n’ont rien d’inoubliables la plupart du temps. Allez, rien que la présence d’Adam Kaufman illumine quand même cette sixième saison (dommage qu’on ne le voit pas plus… Même ailleurs ! :D) et puis il reste le plaisir de voir Danny et Martin (et les autres !). Par contre, le générique a tendance à être porté disparu lui aussi… Et ça, c’est gonflant ! -__-

A lire aussi :
FBI Portés Disparus - Review générale
FBI Portés Disparus - 1x16 Claire de Lune ; 6x06 Six Ans de Recherche -CrossOver les Experts- (review)
Wallpaper Enrique Murciano (créations graphiques)
Danny & Martin Slash ; Bon Anniv' Danny (yaoiesque)