En 5 saisons, il y a un secret que les Spies ne nous ont jamais dévoilé : comment sont-elles devenues espionnes ? Eh bien, la réponse se trouve dans le film… Mais que vaut-il ?

France TOTALLY SPIES – Le Film

19115996Scénario : Michelle & Robert Lamoreaux

Réalisation : Pascal Jardin

Avec les voix françaises de : Claire Guyot (Sam) ; Fily Keita (Clover) ; Céline Mauge (Alex/Mandy) ; Jean-Claude Donda (Jerry) ; Karl Lagerfeld (Fabu) ; Emmanuel Garijo...

Cote d’amour : Note_04

19120632Résumé : Sam, Alex et Clover ne se connaissent pas mais quand leur route va croiser celles d’un sushi géant, leur destinée vont changer. L’attaque en règle passée et un p’tit cochon sauvé plus tard, les filles se retrouvent au lycée de Beverly Hills où elles sont toutes les trois nouvelles. Bien plus de choses qu’elles ne le pensent les lient. C’est alors qu’elles sont propulsées dans les bâtiments secrets du Woohp où Jerry les informe qu’il veut d’elles pour devenir des espionnes. Sam, Clover et Alex ne sont pas franchement ravies à cette idée. Bien au contraire, elles ont déjà assez de soucis à se faire au lycée où Mandy leur met déjà des bâtons dans les roues. Mais Jerry est têtu. Les filles deviendront-elles des Spies et qui arrêtera cette fabuleuse mode qui se met en marche ?

19120647Avis : Totally Spies est une série française de la société Marathon, pas forcément bien de chez nous, puisqu’elle vise avant tout le marché international dès le départ, d’où une action qui se passe d’abord aux USA, à Beverly Hills plus précisément, et ensuite dans le reste du monde. La série a 5 saisons au compteur et quelques 130 épisodes ! Il s’agit d’un succès pour la première chaîne française qui a donné lieu à un spin-off (SpieZ) où l’on retrouve Jerry et un look plus comics que chez nos amies les Spies qui ont un look plutôt manga. Un hit avec de nombreux produits dérivés et donc maintenant un film qui narre les toutes premières aventures des filles puisque quand la série commence, elles sont déjà espionnes, meilleurs amies et qu’on ne nous explique jamais comment elles ont fait pour se retrouver dans cette situation. Pas question de flash-back ici, il s’agit vraiment de la toute première aventure des filles de bout en bout, un préambule qui arrive juste une dizaine d’années après leur débarquement à la télé. Totally dingue ! :D Sauf que du coup, faut bien être honnête, ce n’est pas totalement raccord avec la série puisque celle-ci a évolué au fil des ans, que ce soit au niveau du design (qui était très 70’s, psychédélique, flower-power sur les premiers épisodes) ou des gadgets (notamment le com-poudrier). Là, on passe directement à la version plus moderne, ce qui ne paraît pas trop logique, mais bon. Revenir en arrière, ça aurait forcément été moins fun. On peut aussi noter qu’Alex avoue par exemple avoir eu son permis de conduire la semaine dernière, hors elle le passe durant un épisode de la saison 1 (1x15 L’Invasion des Extraterrestres si j’ai bon souvenir, où la conduite d’une soucoupe volante fera beaucoup pour son apprentissage personnel !). Il y a sûrement quelques gadgets présents qu’elles découvrent plus tard… Bref, des petits détails qui n’ont d’importance pour personne mais que les fans noteront quand même !

19120660Parce que ce pinaillage ne gâche rien aux aventures puissance 10 de nos Spies qui gagnent en fluidité et en animation ici. Y’a pas à dire, c’est beau. On a de la belle incrustation 3-D, notamment pour le jet du Woohp et les mouvements de la bouche sont beaucoup moins sommaires que dans la série (en fait, c’est même plutôt bien détaillé à ce niveau-là). Le film n’hésite pas à en mettre plein la vue et surtout à nous offrir un condensé de Totally Spies. On retrouve les terribles phrases que la série sait nous sortir (oui, on a encore de jolies métaphores, avec quelques clins d’œil sympathique, dont un à Sailormoon), des situations totalement loufoques, les woohpages d’enfer… Le côté inexpérimenté des filles en plus et leur caractère pas encore tout à fait prêt à affronter le tout. Le film se découpe en deux parties où l’on voit comment les filles deviennent espionnes avant de voir leur première mission officielle. Alors oui, elles sont super fortes nos filles, même Sydney Bristow peut aller se coucher tellement elle se fait battre ici, mais ça a toujours été très vite dans la série. Pas de temps à perdre, on ne nous laisse que peu de répit. Surtout que les Spies doivent apprendre à concilier leur nouvelle vie au lycée, avec la terrible Mandy qui les met tout de suite dans le bain, et leur nouvelle vie d’espionne. Les aventures s’enchaînent du coup à un rythme effréné sans avoir de longueurs. On rit pas mal. Et si Sailormoon pouvait être obsédée par les fleurs (voir Sailormoon R La Fleur Maléfique), chez Totally Spies, c’est les diamants (et les méduses).

19120656Grand écran oblige, les aventures sont boostées et sont vues en grand. Ce qui donne quelques scènes impressionnantes (et si j’ai parlé du film des guerrières en jupettes ce n’était pas tout à fait anodin) et de la musique plein les esgourdes. On retrouve le style de la série (un peu électro) en plus puissant et saupoudré de quelques chansons en plus. Ce qui nous vaut une scène certes marrante mais très Scooby-Dooesque pour le coup (cela dit, c’est p’têt un bel hommage, simplement ! :D). Pour rattraper le coup, les passages en SD (Super Deformed) sont toujours bels et bien présents, tout comme le cœur d’artichaut de Clover qui craque pour un super bel agent du Woohp. On en attendait pas moins de notre blondinette préférée. Histoire relativement attendue mais qui fonctionne quand même. Bien évidemment, la mode est au cœur de la série, il est normal qu’elle soit au cœur du film aussi. Donc on retrouve une motivation assez connue des fans et des personnages haut en couleur (comme les quelques nouveaux, dont une directrice de lycée très… peu accommandante dirons-nous ! Mais au look d’enfer). Et là, on va peut-être toucher un des points faibles du film, c’est que notre grand méchant est doublé par Karl Lagarfeld. Un choix pas mauvais au départ, à cause de son accent, mais qui se révèle tout de même être un peu triste au final. En effet, le sieur s’avère très sobre dans son doublage, avec un accent presque pas perceptible. Ca manque tout simplement d’excès et de caricature. Hors le monde de Totally Spies est fait de ces deux choses. Ce qui colle mal aux expressions de son double animé. Il est certain qu’avec un comédien de doublage habituel de la série (ou un véritable comédien tout court), ce méchant aurait gagné en folie et aurait pu être bien meilleur qu’il ne l’est au final. C’est un peu du gâchis (heureusement, le seul du film).

19120626

Conclusion : Totally Spies le Film, c’est un concentré de tout ce qu’on aime dans la série (on y parle aussi de musique, un autre grand thème avec la mode), avec plus de moyens, donc un rendu nettement plus léché, un film qui ne laisse pas de répit et qui revient aux sources des aventures d’espionnes de celles qui ont bien évolué. Un bon moyen pour permettre au public lambda de se plonger dans ces aventures farfeluesques d’espionnes totally fashions mais tellement craquantes. Les fans auront du mal à ne pas aimer. Les novices, s’ils arrivent à rentrer dans ce monde peu spécial, devraient pouvoir ne pas s’ennuyer non plus. Une bonne heure et demie de détente assurée. Je terminerais sans doute par une phrase très philosophique de ce cher Jerry qui résume très bien le sentiment vis-à-vis de la série (et donc du film qui joue dans la même cours) : « C’est toujours la même chose, mais je ne m’en lasse jamais ». Les Spies, c’est pareil…

A lire aussi :
Totally Spies - Saisons 1à 4 ; Saison 5 (review)
Les génériques : Saisons 1 à 4 ; Saison 5 ; Bande-annonce du film & interview bonus (vidéos & audio)
Des Filles D'Enfer (vidéo-montage)