Déjà les ultimes aventures du pauvre Sam, qui n’a pas vendu son âme au diable mais qui doit pourtant être à ses ordres… Merci papa ! :D C’était toujours aussi sympa ?

US LE DIABLE ET MOI (Reaper) – Saison 2 (Dernière Saison)

Reaper_reaper_9395838_379_479Créée par : Michele Fazekas & Tara Butters

Avec : Bret Harrison (Sam) ; Tyler Labine (Sock) ; Rick Gonzalez (Ben) ; Ray Wise (Le Diable) ; Missy Peregrym (Andi) ; Jenny Wade (Nina) ; Eriko Tamura (Kristen)...

Nombre d’épisodes : 13 (2009)

Cote d’amour : Note_03

reaperpromo_16Résumé : Sam, Sock et Ben sont de retour de vacances bien méritées. Le pauvre Sam se fait larguer par Andi parce que ses deux compères ne lui ont pas envoyé de lettre. A peine arrivés que le Diable confie déjà une nouvelle âme à capturer à l’équipe. Une équipe qui n’est pas au bout de ses surprises, puisque Sam devra rentrer en compétition avec quelqu’un d’autre, Andi va avoir une promotion pendant que Ben rencontrera le grand amour et que Sock découvre qu’il a une sœur qui squatte « sa » maison. Une surprise qui finira néanmoins par trouver de l’intérêt à ses yeux, d’autant plus qu’il faut bien faire avec, puisque nos compères n’ont plus d’autre endroit où dormir après s’être fait viré. Et pendant ce temps-là, Sam continuera à collecter les âmes mais aussi et surtout à tenter de trouver un moyen de se libérer. Mais y’a-t-il seulement un moyen de quitter le Diable ?

Reaper_871_largeAvis : Le Diable et Moi n’aura donc pas survécu à sa deuxième saison qui aura eu lieu en pleine grève. Et c’est bien dommage, parce que même si la série n’était pas forcément parfaite, même si certaines choses me plaisaient moyennement dedans, The CW tenait pourtant là une série fantastique loin d’être mauvaise, au potentiel évolutif pas négligeable. Cette nouvelle salve d’épisodes reprend les ingrédients principaux de la première tout en apportant quelques modifications dont la principale est la kelleyrisation du personnage de Josie, interprétée par Valarie Rae Miller (pour tout dire, si je n’avais pas relu ma review précédente, je ne m’en serais même pas aperçu, c’est dire si ce n’est pas très grave) et l’apport de nouveaux visages. A ce titre-là, on remarque qu’encore une fois, les personnages les plus intéressants de la série ne sont pas forcément les personnages principaux, pas les héros (enfin, en dehors quand même de Sam). Parce que oui, la grande gagnante de la saison, c’est assurément Nina, ce démon que rencontre Ben et qui va s’intégrer à l’équipe de manière fort inattendue. Comme pour la saison précédente avec Tony et Steve, on a là quelqu’un de vraiment truculent, réservant des surprises et poussant en plus le personnage de Ben vers du meilleur. Ce qui est tout le contraire de Sock. A sa décharge, c’était déjà le personnage lourd qui ne me plaisait pas trop dans la première saison, mais je crois que c’est encore pire ici. Le pauvre est en chaleur et n’arrête pas de vouloir se taper sa demi-sœur (on pensera ce qu’on voudra) et un peu tout ce qui bouge, qui est bien foutu, avec une belle paire de seins. A force de trop vouloir jouer sur cet élément comique, on finit par faire une overdose (pas nuisible à l’intérêt qu’on peut porter à la série, mais c’est limite). Et le personnage est vraiment enfermé dans ce rôle limité. Même si oui, le développement des personnages n’est pas le point fort de la série ni même son intérêt.

19136604Par contre, Le Diable et Moi persiste et signe à nouveau sur son message qui est que ces joyeux glandeurs valent sûrement plus que ce à quoi on les estime (comme le prouvera une scène dans un des derniers épisodes). Ils ne sont pas aussi ratés (ou loser) que ce qu’on voudrait leur faire croire. Un des aspects positifs de la série. La mythologie, quant à elle, se trouve approcher de manière un peu différente. On ne retombe pas dans les épisodes indépendants du début (et je dois quand même avouer que certains aspects me manquent pas mal ici, notamment la chasse aux âmes qui passent vraiment en second plan, et donc avec, l’utilisation des vaisseaux un peu moins « excentriques » que par le passé), on joue plutôt sur deux fils rouges qui sont la Destinée de Sam (qui semble exceptionnel et dont on peut se poser la question de savoir s’il est un jour voué à remplacer le Diable ou, de manière encore plus simple, être juste mauvais) et comment celui-ci pourrait reprendre son âme. Si le premier fil rouge est en retrait, n’ayant que peu d’éléments nouveaux, hormis une confrontation avec un nouveau personnage antipathique (pas la meilleure idée de la saison), le deuxième est plus développé et réservera des pistes intéressantes dont on aime voir la tournure que ça prendra. A ce titre, inutile de dire ô combien le dernier épisode peut être frustrant, puisque plein de promesses, concernant les questions qu’on pouvait se poser sur l’avenir de notre héros, mais dont on ne verra jamais la couleur. Etant entendu aussi que Sam est le fils du Diable (ce qui correspond très bien aux relations qu’ils avaient en première saison), il est aussi intéressant de voir comment tout cela est développé. On reste dans le même registre avec un Diable qui le fait tourner un peu en bourrique, toujours souriant mais pouvant être très vache. La formule n’a pas changé d’un iota, mais c’est ce qui participe à l’ambiance de la série…

ReaperS01

Conclusion : Une deuxième saison dans la lignée de la précédente. Si Ben devient un personnage sympa, surtout grâce à la relation qu’il a avec Nina, on aurait fort pu bien passer de Sock et de ses intrigues. Par contre, à nouveau, les démons sont juste formidables. Que ce soit Nina, Tony ou encore et toujours Gladys, sous-exploitée à mon goût. J’aurai aimé la voir un peu plus en dehors de son boulot. Il n’y a donc pas grand chose à redire même si de la même manière qu’aucun épisode n’est foncièrement mauvais, aucun épisode non plus ne retiendra plus l’attention que ça. Mais ne pas s’ennuyer devant une série, c’est déjà bien. Quand c’est développé de manière correcte, c’est sympa aussi. Bref, quand même très frustré de cette fin de série qui laissait présager de choses plutôt bonnes à venir… Surtout qu’on ne saura jamais ce qu’il adviendra finalement de Sam… Bon ou mauvais ? Successeur du Diable ou non ? Ah maudite CW ! -__-

A lire aussi :
Le Diable et Moi - Saison 1 (review)
Wallpaper Le Diable et Moi (créations graphiques)