Déjà l’ultime saison de cette série, malheureusement annulée et donc… sans fin ! Que nous réserve donc cette troisième fournée ?

Canada LE MESSAGER DES TENEBRES (The Collector) – Saison 3 (Dernière Saison)

affiche_Le_Messager_des_tenebres_The_Collector_2004_1Créée par : Jon Cooskey & Ali Marie Matheson

Avec : Chris Kramer (Morgan) ;  Ellen Dubin (Jeri) ; Aidan Drummond (Gabriel) ; Sonya Salomaa (Maya) ;  Christine Châtelain (Taylor) ; Colin Cunningham (Narrateur VO)…

Nombre d’épisodes : 13 (2005)

Cote d’amour : Note_03

newpics_taylor02_2Résumé : Depuis la mort de Jeri, Gaby est gardé par sa tant Rachel, qui est devenue l’amie et la confidente de Maya, remise sur le droit chemin, suivant une thérapie. Morgan, quant à lui, a repris ses bonnes vieilles habitudes et tente toujours de sauver les âmes de ceux qui ont fait un pacte avec le Diable. Entre cowboy, vampire et alchimiste, il aura fort à faire, surtout que le Diable n’est jamais loin et qu’il est là pour lui mettre des bâtons dans les roues. Sans parler de la lutte constante qu’il entretient avec un Gabriel en proie à ses démons. Et si Morgan était sur le chemin de sa rédemption ?

newpics_gabe02_2Avis : Bon, pour la question du résumé, on aura aucune réponse, malheureusement. Parce que c’est évidemment la grosse déception de cette dernière saison, il n’y a pas de fin. Et c’est bien dommage. Parce qu’au lieu de faire du surplace comme ça a été le cas, ils auraient pu essayer de boucler l’affaire (mais sans doute la sanction est-elle arrivée trop tard). Et il n’y a pas vraiment de consolation à ça, parce que la saison ne propose pas vraiment d’histoire bouclée. On a bien les personnages qui évoluent un peu dans leurs histoires personnelles, avec une nouvelle situation vers la fin de saison qui pouvait promettre quelque chose de sympathique si il y avait eu une suite, mais sinon, on en reste au statu quo, notamment vis-à-vis du mystère de Gabriel. Il est toujours aussi énigmatique, toujours dans son monde, toujours à faire des choses étranges, à voir le Diable de temps en temps, mais au final, on n’a toujours pas pigé beaucoup de choses sur lui. C’est un peu effleuré lors d’un épisode et ça frustre beaucoup. Parce que décidément, la série avait vraiment des pistes intéressantes à explorer. On se contentera donc d’une surprise ou deux le concernant (dont le son de sa voix, mais je n’en dis pas plus !).

newpics_morgan04_2Du côté des histoires, ça se laisse toujours suivre. On est dans une routine assez immuable, avec le même coup de téléphone, les âmes à sauver, leur faire comprendre ce qui se trame et tout, mais les situations sont suffisamment variées pour retenir l’intérêt. Et comme le doute est toujours permis sur la réussite de Morgan, ça ajoute un peu plus au suspense. Et ça contrebalance sans doute l’effet de sensation un peu redondant vis-à-vis de l’histoire entre Maya et Morgan. Ca tourne en rond assez longtemps, avec les mêmes situations de crises, les mêmes redites (cela dit, la série s’en sert assez bien pour amener les histoires du jour). Ils sont mignons, mais au bout d’un moment, on en soupe un peu quand même. Allez, pas grave, on se consolera avec les biscotos de Chris Kramer qui tombe encore la chemise de temps en temps, et quelques voyages hors de Vancouver qui sont assez sympathiques. Les histoires des clients sont tour à tour touchantes, énervantes, pathétiques, mais les psychologies sont assez réussies. On se demande toujours quel tour a bien pu jouer le Diable pour donner cette illusion d’obtenir ce qu’ils souhaitaient.

newpics_group05_2

Conclusion : Une dernière saison un peu trop ronronnante. Ca aurait pu être meilleur, ça se laisse toujours bien suivre (et peut-être toujours moins cette sensation de rythme un peu mou ou de dialogues interminables, par rapport à la saison 1), c’est varié… Mais on ne peut que regretter qu’on nous laisse en plan de cette manière et qu’on en sache pas plus sur le petit Gabriel, toujours assez fascinant. Les sériephiles reconnaîtront du monde cette saison et notamment Tricia Helfer de Battlestar Galactica ou encore Martin Cummins (Dark Angel, Kyle XY). Et si la musique est un peu moins marquante, le lifting du générique (qui abandonne la voix off) est assez sympathique. Plus classe. Bref, une saison 4 n’aurait pas été de trop. Ou un petit téléfilm de conclusion, histoire d’avoir les réponses. En tout cas, une bonne découverte au final.

A lire aussi :
Le Messager Des Ténèbres - Saison 1 ; Saison 2 (review)
House of the Dead (review)