Avertissement : review à lire avec l’accent de Céline et Claudette Dion ! :D

Canada TRAUMA – 1x01 Vérités et Mensonges

ep03_0001Scénario : Fabienne Larouche

Réalisation : François Gingras

Avec : Isabel Richer (Dr Lemieux) ; Gilbert Sicotte (Dr Légaré) ; Laurence Leboeuf (Léveillée) ; Jean-François Pichette (Dr Darveau) ; James Hyndman (Dr Meilleur)...

Cote d’amour : Note_02

Trauma_06Résumé : Le docteur Meilleur est introuvable. Pourtant, une double urgence se présente et le docteur Lemieux s’avère obligée de superviser les deux blessés graves résultant d’un accident de voiture. L’ex-femme de l’un d’eux arrive avec sa fille et cherche à en savoir plus. Mais on ne lui apprend rien. Son beau-père est aussi présent et les tensions familiales ressortent. Il apprend aussi au docteur Lemieux qu’il prenait une substance pouvant compromettre ses chances. Finalement, le docteur Meilleur arrive et de nombreuses questions se posent sur comment gérer les choses. En cours de psychologie, les étudiants apprennent à découvrir la mort et la manière de la gérer. Quel choix faut-il faire ?

Trauma_01Avis : Une fois n’est pas coutume, si nous allons au Canada, ce n’est pas pour son versant anglophone (le plus courant chez les sériephiles en général) mais pour son versant francophone, au Québec, avec l’accent des Roch Voisine, Isabelle Boulay et autres Lynda Lemay que l’on connaît bien par chez nous. C’est pas que cette production nous soit totalement étrangère mais le phénomène de visibilité c’est un peu accru ces derniers temps je pense. Et au-delà de la simple localisation de concepts, comme par exemple Un Gars, une Fille ou encore plus récemment Les Invincibles sur Arte. On a eu la parodie de soap Le Cœur a ses Raisons ou encore Minuit le Soir en provenance directe (ou quasi directe pour le second, puisque redoublé en bon français et sans accent). J’avoue ne pas m’être penché sur les deux dernières. Pour ce que j’ai vu du soap humoristique, j’ai cru comprendre que ce n’était pas mon type d’humour et pour le second, pas eu le courage de m’attarder sur la diffusion malgré la très bonne réputation (faut dire que le pitch ne me plaisait pas au départ, et qu’en général mes goûts ne sont pas très au diapason de ceux qui ont aimé). Donc allez hop, je crois que c’est un peu une première pour moi, je me suis lancé dans une série québécoise, avec l’accent et expressions bien de chez eux (le char pour la voiture… Heureusement que Lynda m’avait prévenu dans un des fameux cours).

Trauma_03Trauma n’est pas à confondre avec sa consoeur américaine qui porte le même nom ! :D Là où l’action semble primer, ici c’est un peu le contraire. On pourrait plutôt penser à Urgences ou Grey’s Anatomy, mais même là, les approches sont différentes. On ne navigue pas dans la nervosité de la création de Michael Crichton (ni dans son réalisme des détails point de vue opérations) ni dans le soap mâtiné d’humour et de chirurgie de la création de Shonda Rhimes. On est dans un drama plutôt pur et sérieux, avec un premier épisode qui remplit sa fonction d’exposition mais pour lequel il faut laisser du temps. En fait, il faut arriver au bout de l’épisode histoire de bien comprendre les relations entre les différents protagonistes. De toute manière, au début c’est bien simple, ce n’est ni plus ni moins que du charabia (et je dis même pas ça parce que parfois j’avais du mal à tout saisir des dialogues). On commence directement dans « l’action » (comme je l’ai déjà souligné, on est néanmoins très loin de la nervosité d’Urgences quand il y avait des traumas, c’est un rythme plus pépère) et donc avec plein de têtes sous masques et bonnets. Reconnaître les uns des autres s’avère très coton (surtout quand on est aussi peu physionomiste que moi) et du coup, bah autant dire que ça complique la situation. Ca s’éclaire quand on voit enfin leurs visages et qu’ils parlent par petites bribes d’eux ou des autres. On comprend qu’il y a des tensions entre certains membres, que certains ont des problèmes personnels (genre alcoolisme) et tutti quanti. Rien d’original sans être mauvais. Les premières impressions sur certains personnages étant pour le coup loin d’être bonnes.

Trauma_05

Conclusion : Un premier épisode qui ne m’a pas particulièrement emballé. Peut-être parce que d’autres séries sont passés par là avant elle et que son ton ne m’a pas entièrement convaincu. Ici, on se préoccupe beaucoup des états d’âme des médecins, plus que les patients, que les intrigues médicales ou que les opérations (on ne voit pas une goutte de sang !! Et quasiment rien à part une incision ou deux). Serais-je au rendez-vous pour la suite ? Rien de moins sûr à vrai dire (oui, même si j’ai vu un ou deux chirurgiens pas moches)…