Si nos bleus ne sont pas très aimés en ce moment, il n’y a par contre aucune raison de bouder nos amis Les Bleus qui viennent de terminer leur troisième saison…

France LES BLEUS, PREMIERS PAS DANS LA POLICE – Saison 3

51z4JjvAsALCréée par : Thomas Anargyros

Avec : Elodie Yung (Laura) ; Raphaël Lenglet (Alex) ; Nicolas Gob (Kévin) ; Gina Djemba (Amy) ; Antoine Hamel (Christophe) ; Clémentine Célarié (Mercier) ; Jean-Michel Fête (Duval)...

Nombre d’épisodes : 8 (2010)

Cote d’amour : Note_04

19440728_2Résumé : Le commissaire Mercier et son équipe attendent deux nouvelles recrues qui ne tardent pas à faire leur entrée de manière plutôt surprenante. Parmi elles, Christophe Lecomte, fils d'une mère haut-placé, pas très à l’aise avec les voitures ou les femmes mais plutôt doué pour les nouvelles technologies, dont les ordinateurs. Amy est quant à elle assez vite sur la défensive et se demande si elle pourra résister après une dure première journée. Alex tente la vie à deux avec Laura mais ce n’est pas si évident que ça la vie de couple… Il faut faire des compromis… Et qui sait s’il n’y aurait pas des tentations pour venir perturber les deux tourtereaux. C’est un peu le même questionnement du côté de Kévin et Yann. Ce dernier semble néanmoins cacher quelque chose et pas sûr que des affaires de famille ne viennent pas compliquer la tâche. Avec tout ça, nos amis sont en plus sur une sombre affaire de meurtre où une femme est retrouvée suspendue au plafond d’un entrepôt. Mais qu’a-t-il donc pu bien se passer ?

19440727_2Avis : Eh oui, il ne faut pas confondre les « bleus », ceux qui sont entraînés par un certain Raymond-le-mal-aimé (dont franchement, tout le monde s’en fout, non ? Que moi ? J’suis sûr que non) et que de toute manière personne ne croit en eux (et sûrement pas les magasins qui parient sur leur défaite pour ne pas avoir à rembourser les clients qui vont acheter des écrans plats) et nos amis « Les Bleus », que tout le monde adore forcément… Surtout parce qu’ils ne sont pas très efficaces. Enfin non, ils le sont en fait. C’est juste qu’ils ont tendance à être un peu maladroits dans leur façon de faire. Bref, c’est bien de nos Bleus avec un « b majuscule » (parce qu’ils valent bien) dont on va parler ici (de toute manière, pour les autres, hormis parler du côté bogosse de certains, je n’aurai rien d’autre à dire). Ils ont entamé leur troisième saison un an après la diffusion de la deuxième qui avait été assez courte (seulement six épisodes), ce qui avait d’ailleurs eu quelques répercussions sur la qualité. Ici, on gagne deux épisodes et ce n’est pas du tout négligeable. Et comme les deux font la paire, on gagne aussi deux nouveaux bleus (parce qu’on en perd deux anciens, Lyes et Nadia). J’avoue d’ailleurs que j’ai eu un peu peur à cette annonce de nouvelles têtes dans le casting. Il faut dire qu’on avait le droit à du quatre étoiles et que c’était pas forcément si évident que ça de retrouver cette alchimie. Mais dès le Season Premiere (oui, pétons-là nous comme si ça venait des states… Après tout, c’est du langage commun sériephile, non ?), on est rassuré. D’une part parce que l’introduction de ces deux nouveaux personnages est juste hilarante et d’autre part parce que ce sont des bons personnages, pas là pour « remplacer » mais pour « étoffer » et sans doute venir aussi un peu justifier le titre de la série avec un vent de fraîcheur (bah c’est que Kévin, Laura ou Alex commencent à ne plus être si novices que ça même s’ils continuent de gaffer). A ce niveau-là, incontestablement, la palme revient à un Christophe en très grande forme qui apporte beaucoup à l’humour de cette saison. Il faut dire que c’est sur lui que repose une partie des running-gag et des scènes les plus drôles. Au passage, son duo avec Kévin fonctionne très bien et c’est toujours un plaisir que de les voir ensemble.

19440726_2D’ailleurs, si la tendance de la deuxième saison était plutôt sombre, celle-ci revient un peu plus aux bases de la série, avec un bien meilleur équilibre au niveau du drame et de l’humour. Les dialogues font encore mouche avec cette touche si caractéristique de la série et encore quelques jolies références pop-culturelles qui font toujours plaisir, surtout que le tout coule encore super naturellement de la bouche des acteurs. Avec en cerise sur le gâteau, des situations aussi diverses que variées qui font vraiment un bien fou. Non, parce que les séries policières (qu’elles soient françaises ou non), c’est bien souvent des affaires de meurtres à résoudre. Ils passent leur temps à ça. Alors certes, il y a bien un fil rouge dans cette saison, par ailleurs bien développé par petites touches, qui est la découverte de ce cadavre suspendu, mais ce n’est qu’une affaire. A côté de ça, nos Bleus traitent de pleins de choses, que ce soit grave (prise d’otage par exemple) ou moins (disputes entre jeunes filles).  Au menu, disparition, combat de rue, double vie et autres. Il y a d’ailleurs un côté qui semble assez réaliste qui se dégage parfois de ces affaires plus routinières qui s’intercalent dans les deux story-lines principales des épisodes. Mine de rien, les épisodes sont assez riches. On a donc deux nos histoires (souvent l’une un peu plus légère que l’autre), les petits trucs de la vie quotidienne et la partie privée sur les personnages. Et cette saison l’amour brille (ou pas d’ailleurs) sous les néons du commissariat. C’est certes moins romantique que sous les étoiles mais bon. Et pourtant du romantisme il y aura. Pas visible à première vue et pourtant, dieu sait que cette saison 3 réservera quelques jolis moments d’émotions, des moments forts. Je trouve que le couple gagnant est Kévin/Yann qui a la plus belle des parties à ce niveau-là. J’ai aussi beaucoup aimé la relation entre Kévin et Laura qui se rapprochent de nouveau car vivant des évènements communs. Il me semble qu’ils s’étaient un peu perdus de vue et la façon dont ils se retrouvent s’avère encore une fois tout à fait naturelle. Après tout ça, je crois qu’on ne peut pas demander grand-chose de plus… Si ce n’est un peu plus d’épisodes !!

19184518

Conclusion : Franchement, cette saison 3 m’a beaucoup enthousiasmé. Elle réussit avec brio à faire un très bon mélange des différents ingrédients qu’elle propose, que ce soit du côté de son fil rouge, des intrigues du jour ou de la vie des personnages qui évoluent. Les Bleus prouve aussi qu’il n’y a pas besoin d’en faire trois tonnes pour bien traiter la question gay. Après tout, les scènes avec Yann sont rares (environ une par épisode) et pourtant, pas de sensation d’histoire prise par-dessus la jambe ou pour une question de quota avec le minimum syndical, juste quelque chose de simple, touchant, crédible et « ni trop ni pas assez mais pareil que les autres » (suffit de voir la scène du premier épisode de la saison pour s'en convaincre, le reste  est à l’identique… Et les fans de Mathieu Delarive pourront d’ailleurs à nouveau se rincer l’œil au cours de la saison ! :D). Et puis si après ça vous n’aimez pas les taxidermistes, j’sais pas ce qu’il faut faire, honnêtement ! :P Tiens, pour les fans de « voix », sachez qu’on croise au cours d’un épisode (ou deux) celle de Danièle Douët que les fans de Nicky Larson/City Hunter connaissent pour être la voix de Laura/Kaori. Elle est aussi celle qui double Natasha McElhone dans Révélations et Californication. Et voilà, reste plus qu’à espérer que la prochaine saison sera du même calibre… Et on n’en aura malheureusement qu’un aperçu puisque M6 va arrêter les frais de la diffusion après les deux premiers épisodes de la saison 4 (entièrement tournée), faute d’audience (mais ne leur avais-je pas dit que c’était envoyer la série au casse-pipe ? Grrrr !!!)

A lire aussi :
Les Bleus - Saison 1 ; Saison 2 (reviews)
Allez Les Bleus ; Un peu de Couleur pour sauver la case de M6 (humeurs)
Les Bleus – Le Générique ; Les Bleus Reportage (vidéos)
Mathieu Delarive Torse-nu (Sexy Boys)