Le cauchemar de la vie ne s’arrête pas au lycée… La preuve, même à la fac, Buffy doit encore faire face aux démons… Mais pas que… (Je rappelle que cet article fait partie du cycle 2010 année Buffy sur le blog)

US BUFFY CONTRE LES VAMPIRES (Buffy, The Vampire Slayer) – Saison 4

BUFFY_CONTRE_LES_VAMPIRES_SAISON_4Créée par : Joss Whedon

Avec : Sarah Michelle Gellar (Buffy) ; Alyson Hannigan (Willow) ; Nicholas Brendon (Alex) ; Marc Blucas (Riley) ; Anthony Stewart Head (Giles) ; James Marsters (Spike)…

Nombre d’épisodes : 22 (1999/2000)

Cote d’amour : Note_03

sarah_s4_087Résumé : C’est la rentrée des classes et Buffy se sent légèrement perdue sur le campus. Beaucoup d’inconnus, un immense terrain vierge à apprivoiser, une colocataire qui ne sait rien de ses activités secrètes, et en plus des vampires qui volent les affaires de quelques étudiants en faisant croire qu’ils ont abandonnés les cours ! Et la Tueuse est une de leur victime. Pas si sûr que ce soit une bonne idée. Willow se sent comme un poisson dans l’eau dans cet univers, d’autant plus qu’Oz connaît déjà un peu les lieux pour y avoir été avec son groupe. Giles se retrouve au chômage tandis qu’Alex enchaîne les petits boulots après son retour de son périple et entame une relation avec Anya qui est revenue pour conclure leur histoire. Mais le danger continue de rôder. Et pendant que Buffy s’inscrit aux cours de psychologie de Maggie Walsh et de son charmant assistant Riley Finn, d’étranges soldats semblent avoir fait du campus leur terrain de chasse. Buffy arrivera-t-elle à déjouer les pièges qui vont se dresser devant elle ?

18451717Avis : Les années fac (et on parle pas de la série, hein !), c’est toujours un cap un peu difficile à passer pour les séries qui ont commencé au lycée. Il y a une espèce de malédiction mais c’est parce que bien souvent il s’agit de la 4ème année de la série et que de manière générale, les saisons 3 ou 4 sont celles d’une baisse de régime (même si maintenant c’est de plus en plus souvent dès la 2ème saison, mais c’est une autre histoire). Et notre Tueuse de vampires préférée n’échappe pas du tout à cette théorie. Elle le confirme ici avec une année moyenne dans l’ensemble, qui aura fait décrocher quelques fans de la série. Autant dire qu’il s’agit tout de même là d’une énorme bêtise mais bon. En fait, c’est une saison paradoxale, avec des perles au niveau de certains épisodes, tandis qu’on a aussi des épisodes moyens (voire médiocres) et une trame générale assez peu palpitante, tandis qu’il s’agit d’une année de transition pour les personnages qui se cherchent et qui expérimentent. Contrairement à l’année précédente, les choses se mettent en place de manière un peu longuette cette saison. Si dès le départ on a des petites images intrigantes (celles des soldats que l’on aperçoit à plusieurs reprises sans savoir qui ils sont), l’enjeu ne devient connu que vers la moitié de la saison. Et autant dire que le tout est loin d’être passionnant. En fait, l’idée est bonne au départ, puisque la série nous convie à un affrontement science/magie mais autant dire que la trame complotique à la X-Files sied très mal à la série, pas plus qu’elle n’arrive à être pleinement convaincante dans son approche de la science. Et sûrement que l’autre grand problème de la saison provient de son Big Bad aussi charismatique qu’une purée de pois ! Non, franchement, cet espèce de truc à la Frankenstein n’a pas grand chose pour lui. Ni son design (très bof, même si on verra bien pire en fin de saison avec un truc jaune bien ridicule) ni sa personnalité, pas fascinante, à peine effrayante, juste très froide et militaire (à l’image d’une partie des nouveaux persos quoi). Et comme un bon Big Bad fait une bonne saison (voire les saisons précédentes ou suivantes ! :D), forcément…

anya4Mais fort heureusement, tout n’est pas perdu pour notre Scooby-gang qui peut heureusement compter sur autre chose que les monstres et le grand arc de la saison. Il y a l’évolution des personnages qui font face à un nouvel univers. Contrairement à ce qu’on aurait pu penser, c’est Buffy qui est perdue dès le départ. Il faut dire que la pauvre enchaîne mauvais coup sur mauvais coup (sans mauvais jeu de mot aucun en rapport avec cet adorable Parker ! Hum…), puisqu’elle doit tout de même se remettre du départ d’Angel et qu’elle tombe sur un mec qui a une philosophie bien à lui de l’amour. Willow prend quant à elle son envol en développant ses pouvoirs magiques mais aussi en faisant une rencontre déterminante, très bien traitée (quoique de manière peut-être un peu prude, avec une version française qui n’aide pas forcément à la compréhension immédiate). Giles et Alex sont les deux perdants de la saison, mis un peu au rebut puisqu’ils ne sont plus dans l’univers direct de la Tueuse. Et ça se ressent. Les épisodes enchaînent le bon, le moins (voire beaucoup moins) bon et l’excellent. L’intérêt est très variable et il faudra subir le pire (4x02 Cohabitation Difficile ; 4x05 Breuvage du Diable ; 4x12 314…) pour avoir le meilleur. Mais quand la série le veut, elle prouve qu’elle peut aller très haut et rien que pour ça, la saison est donc à voir (4x10 Un Silence de Mort et 4x22 Cauchemar). Et si les moments d’émotions se font plus rares (mais avec une mention spéciale pour les épisodes 4x06 Cœur de Loup-Garou et 4x19 Un Amour de Pleine Lune), du côté de l’humour, ça fonctionne assez bien. Il faut dire que le personnage de Spike qui revient un peu « modifié » y est pour pas mal (surtout en duo avec une revenante à laquelle on aurait jamais pensé), tout comme Anya qui prend le relais de Cordélia (partie aussi pour Los Angeles, sans qu’on en parle franchement et c’est bien dommage) en mettant les pieds dans le plat aussi souvent que possible avec un manque de tact assez délicieux. D’ailleurs, Alex peut remercier ce personnage, puisque leur duo offre de très bons moments. Un ajout de casting fort bien vu.

sarah_s4_103_2

Conclusion : Une quatrième saison qui perd un peu de charme par rapport aux années précédentes, avec un thème pas super bien traité (aussi de l’aveux même des scénaristes dans les bonus dvd) et pas très enthousiasmant mais qui se rattrape quand même sur quelques épisodes éclatants et d’autres très bons (on peut notamment penser au 4x04 Le Démon d’Halloween ou encore aux 4x15 & 4x16 Une Revenante et même le 4x18 La Maison Hantée). Le développement de Willow est en plus très intéressant, avec différentes phases logiques et naturelles sans qu’on ait l’impression que ça vienne de nulle part. En fait, la saison s’avère plus intéressante a posteriori quand on voit à quel point elle fait le lien entre les précédentes et la suivante (qui aurait pu être la dernière, et qui a été conçue comme telle). Beaucoup de petits détails à remarquer, sur lesquels on peut se poser des questions la première fois (la récurrence du lit dans le rêve de Buffy, Tara qui fait échouer un sort…). D’autant plus que la saison se termine par un épisode pour le moins particulier et déroutant. Il pourra plaire ou pas. Mais il vient à la fois faire le point sur les personnages et donne de nombreuses indications sur ce qui va venir, en plus d’avoir une musique vraiment envoûtante et des images sublimes… Annonciateur d’une cinquième saison qui relèvera le niveau ? En tout cas, la série fait encore beaucoup de références à son passé au cours des épisodes, et c’est vraiment agréable de voir que les personnages s’en souviennent. On notera aussi la présence de plusieurs visages familiers qui reviennent faire un tour à Sunnydale. Par contre, on sera plus sceptique sur la façon un peu maladroite d’amener les cross-over avec la série Angel, plus des prétextes qui sortent de nulle part qu’autre chose, mais ça donne lieu à de bons épisodes (surtout du côté d’Angel en fait !).

A lire aussi :
Buffy - Saison 1 ; Saison 2 ; Saison 3 (reviews)
Buffy ; Buffy Tueuse de Vampire le film (reviews)
Le Best of (sélection des meilleurs épisodes par saison)
2x19 La Soirée de Sadie Hawkins ; 6x07 Que le Spectacle Commence ; 4x10 Un Silence de Mort (reviews)
Unaired Pilot  ; The Animated Series BA ;
 Interview Claire Guyot (vidéos)
OST volume 1 ; OST volume 2 ; Une Musique d'Enfer (la bande originale)
Passion ; Les tueuses ; Derniers Baisers ; Rédemption ; Noirs Désirs (vidéos-montages)
The Long Way Home (review 1er chapitre du comic)

Wallpaper Amber Benson/Tara ; Sarah Michelle Gellar (créations graphiques)
David Boreanaz ; Adam Kaufman (Sexy Boys)
 Claire Guyot ; Les Voix Cachées des Stars (doublage)
Une VF Homophobe ? (Humeurs)
Tout Buffy grâce au tag BUFFY