Pour ce septième mois du cycle spécial 2010 année Buffy sur le blog, je vous propose une petite review sortant un peu des sentiers battus… (Contient des spoilers sur le jeu... Et un peu la série)

US BUFFY CONTRE LES VAMPIRES (Buffy, The Vampire Slayer) – Chaos Bleed (PS2)

3348542180406Scénario : Christopher Golden & Tom Sniegoski

Avec les voix françaises de : Claire Guyot (Buffy) ; Virginie Ledieu (Willow) ; Mark Lesser (Alex) ; Serge Falliu (Spike) ; Nicolas Marié (Giles) ; Marine Boiron (Anya)...

Date de sortie : 24 octobre 2003

Cote d’amour : Note_03

buf2xb011Résumé : Buffy est à la Boutique de Magie et se retrouve soudainement attaquée par une ordre de vampires. Elle s’occupe de s’en débarrasser pendant que Spike et Alex sont chargés de retrouver Anya et Tara. Le Scooby-Gang n’en est qu’au début des réjouissances. En effet, Buffy réussit à faire cracher le morceau à un des vampires qui lui dit que Kakistos la salut. Et lors d’une patrouille, elle croise Sid, la marionnette qu’elle pensait depuis longtemps partie vers d’autres horizons tandis qu’Ethan Raynes est sorti des bases de l’Initiative et s’avère avoir besoin de la Tueuse et ses amis pour mener à bien son ambition de Chaos. Et voilà comment la petite troupe se retrouve embarquée malgré elle dans une dimension parallèle, celle de la Force. Buffy arrivera-t-elle à barrer la route à Ethan ?

500_500_7127_NwAgOAvis : C’est la deuxième chronique d’un jeu vidéo sur ce blog (après celle d’Uncharted Drake’s Fortune). C’est la première en rapport avec une série (et pas forcément la dernière). En l’occurrence, vu la manière dont celui-ci se déroule, j’ai décidé de le traiter plus ou moins comme un épisode à part entière. Parce que ce deuxième jeu vidéo (hors portables) consacré à l’univers de Buffy Contre les Vampires, la série de Joss Whedon, est bien ceci : un épisode inédit, s’inscrivant parfaitement dans la continuité de la série. S’il est sorti ultérieurement à la saison 5, c’est néanmoins dans celle-ci que je situerai l’histoire de ce jeu (notamment par rapport au fait que Giles soit encore là et que Buffy ne semble pas encore être revenue d’entre les morts ! :D). D’où la position dans ce cycle consacré à la série. Cela dit, même si ça se déroule dans cette saison, il faut quand même y jouer après avoir vu la totalité de la série, histoire de préserver certaines choses qui sont en rapport avec la dernière saison (et qui pourraient révéler plus ou moins ce que l’on ne sait pas forcément en la voyant, notamment quant au Big Bad). L’auteur du scénario n’est pas un de ceux ayant œuvré sur l’œuvre originale mais il n’est néanmoins pas un total inconnu puisqu’on lui doit entre autre les guides officiels de Buffy. Dès lors, il n’est pas étonnant de voir un jeu vidéo très référencé qui devrait faire plaisir aux fans en respectant au mieux l’univers de la Tueuse, tout en faisant en sorte de s’adapter aux contraintes qu’un jeu impose. Dans l’ensemble, le scénario s’avère donc plutôt intéressant, avec les plus gros morceaux de l’histoire dévoilés dans les premiers chapitres puis dans l’ultime (les cinq missions se déroulant entre n’apportant rien de ce point de vue).

buffyChaos_051503_07_640wComme la série se l’est de nombreuses fois permis, le jeu fait appelle à quelques anciennes têtes connues qu’il est bon de revoir. Parmi elles, on pourra noter la présence de Sid, cette marionnette qui en a sûrement fait flipper un ou deux dans l’épisode 1x09 La Marionnette et Ethan Raynes qui a eu le droit à quelques épisodes lors des quatre premières saisons (c’est donc intéressant d’imaginer ce qu’il a pu devenir par la suite). Bien évidemment, Faith est aussi de la partie, ainsi que son tout premier grand ennemi, Kakistos. Le tout est permis par la présence de la Force, cette entité croisée pour la première fois dans l’épisode 3x10 Le Soleil de Noël. Christopher Golden brode à partir de là un scénario relativement intéressant, plongeant un peu dans le passé d’Ethan et intégrant le tout dans la mythologie de Buffy… Mais aussi celle d’Angel ! Eh oui, si le premier amour de la Tueuse ne se retrouve pas dans ce jeu, il y a quand même un peu de ce spin-off dans ce Chaos Bleed (il faudra attendre la fin du jeu pour s’en apercevoir, mais on y parle des Puissances -Supérieures- et des Champions). Je crois que c’est pour toutes ces choses que j’ai toujours bien aimé Chaos Bleed. Parce qu’il est vrai que ce n’est pas le meilleur jeu sorti sur consoles (contrairement au premier opus qui était une exclusivité X-Box, celui-ci était multiplateformes) mais ce n’est pas non plus dans les pires adaptations qu’on ait pu voir non plus.

buffyChaos_051503_09_640wLe graphisme est relativement honnête, les personnages sont un peu lourds à manier et peu ont de vraies différences au niveau de leurs techniques (Alex est un peu moins agile que Buffy mais c’est tout, tandis que la magie de Willow offre une véritable alternative tout de même). La difficulté n’est pas toujours bien dosée (parfois on se balade, tout d’un coup on peut mourir bêtement, parfois on peut un peu tourner en rond à cause d’un détail de loupé alors que c’est souvent ultra-dirigiste au niveau de ce qu’il y a à faire et que c’est très clair, cela dit, ça reste accessible au joueur lambda). Côté décors, on retrouve quelques lieux aussi très connus des fans (le lycée de Sunnydale, la Boutique de Magie, l’hôpital, l'Initiative…) sans que ce soit forcément super fidèles aux véritables décors, mais on s’y retrouve. De même qu’au niveau des vampires ennemis, piochés ou inspirés d’ici ou là (cela dit, niveau bestiaire à côté, c’est plus de l’invention, et malheureusement c’est pas toujours dans le style de la série, et en plus, ils se battent tous de la même façon, que ce soit des vampires ou non, à une ou deux variations près, mais le pieu -plus ou moins dans le cœur d’ailleurs-  et toutes les autres armes, ça fonctionne pour à peu près tout). Côté musique, on y retrouve juste le thème principal, l’ambiance autrement n’étant pas désagréable sans que ça laisse des souvenirs impérissables. Par contre, il est certain que du côté du doublage, ça devrait faire grincer les dents.

buffy_the_vampire_slayer_chaos_bleedsSi on retrouve bien les voix françaises officielles (dans le jeu, ce sont les comédiens d’origine qui les doubles, hormis Sarah Michelle Gellar qui n’a pas prêté sa voix à Buffy), on ne les sent pas toujours très à l’aise sur le sujet. La palme de la récitation sans conviction revenant sans aucun doute à Virginie Ledieu. C’est juste atroce (et ce que je ne comprends pas, c’est qu’elle s’avère finalement tout à fait convaincante dans son rôle de Saori -entre autre- dans l’adaptation du jeu vidéo Saint Seiya Les Chevaliers du Zodiaque, personnage qu’elle interprétait déjà à l’époque dans l’animé). Claire Guyot s’en sortant sans doute le mieux, avec les petites phrases qu’on entend durant qu’on joue qui sont pas trop mal balancées. D’ailleurs, c’est à ce moment-là qu’on retrouve un peu de l’humour de la série dans les dialogues, avec des réflexions relativement sympathiques. Enfin, j’aurai envie de terminer par l’ambiance générale. Comme je l’ai déjà souligné, je l’ai trouvée fidèle à la série, et ce n’est pas toujours exactement le cas dans ce genre de production. D’ailleurs, c’est, de mémoire, ce qui ne m’avait pas trop plu dans le premier jeu paru sur X-Box (dans les derniers niveaux). Ici, les choix s’avèrent logiques et cohérent, notamment quand on resitue le tout dans la saison 5, avec son aspect très médiéval que l’on retrouve dans ce Chaos Bleed. Il est par contre très dommage que les bonus que l’on débloque en cours de partie (en trouvant les secrets) n’aient pas été sous-titrés, parce qu’on revient un peu sur la production du jeu vidéo au travers des interviews de Joss Whedon, Amber Benson, Anthony Stewart Head ou Nicholas Brendon (on a aussi le droit à des bouts de sessions d’enregistrements des voix originales, des scènes coupées et la BD Chaos Bleed à lire).

buffychaos_042403_01_640w

Conclusion : Techniquement, Buffy Contre les Vampires, Chaos Bleed s’avère honnête. C’est pas la production du siècle, mais disons que ce n’est pas un travail trop bâclé. Du coup, les fans peuvent y aller, ils ne devraient pas être trop déçus (notamment ceux qui aiment le genre action où il n’y a pas trop besoin de se prendre la tête sur les énigmes, parce qu’on fait quand même plus marcher les muscles qu’autre chose en castagnant du vampire et autres créatures diverses), avec en plus un scénario qui cherche à vraiment s’inscrire dans la continuité et la mythologie de la série. Un effort relativement réussi dans l’ensemble. Dommage que nos voix françaises manquent parfois un peu de conviction.

A lire aussi :
Buffy - Saison 1 ; Saison 2 ; Saison 3 ; Saison 4 ; Saison 5 (reviews)
Buffy ; Buffy Tueuse de Vampire le film (reviews)
Le Best of (sélection des meilleurs épisodes par saison)
2x19 La Soirée de Sadie Hawkins ; 6x07 Que le Spectacle Commence ; 4x10 Un Silence de Mort (reviews)
Unaired Pilot  ; The Animated Series BA ;
 Interview Claire Guyot (vidéos)
OST volume 1 ; OST volume 2 ; Une Musique d'Enfer (la bande originale)
Passion ; Les tueuses ; Derniers Baisers ; Rédemption ; Noirs Désirs (vidéos-montages)
The Long Way Home (review 1er chapitre du comic)

Wallpaper Amber Benson/Tara ; Sarah Michelle Gellar (créations graphiques)
David Boreanaz ; Adam Kaufman (Sexy Boys)
 Claire Guyot ; Les Voix Cachées des Stars (doublage)
Une VF Homophobe ? (Humeurs)
Tout Buffy grâce au tag BUFFY