L’Homme Chauve-Souris est de retour… Pour vous jouer un mauvais tour ! (Bah oui, j’ai aussi le droit d’avoir des références cultes comme Pokémon, d’abord… :D)

BATMAN, L’ALLIANCE DES HEROS (Batman The Brave & The Bold) – Saison 1

batman_brave_and_the_bold_affCréée par : Jones ; Vietti & Chang

Avec les voix françaises de : Adrien Antoine (Batman) ; Christophe Lemoine (Blue Beetle) ; Donald Reignoux (Green Arow) ; Michel Vigné (Aquaman) ; Alexis Tomassian (Robin)…

Nombre d’épisodes : 26 (2008/2009)

Cote d’amour : **

brave_bold2Avis : Il n’y a pas de repos pour les braves (et les bold n’ont plus d’ailleurs). Donc c’est pour ça qu’à peine terminé la série animée The Batman, la chauve-souris préférée des enfants (et des grands) était de retour… Mais pour le coup, il n’était pas seul. Et ce n’est pas l’habituel Robin qui l’accompagnait… Ni même Batgirl… Mais tout plein de super-héros. Le principe de la série est simple : à chaque épisode, Batman va former un duo avec un autre super-héros. Ce principe de cross-over n’est pas du tout isolé dans l’univers des comics (déjà on peut voir Batman collaborer avec d’autres justiciers dans les dernières saisons de The Batman, de nombreux super héros vont aussi faire un tour du côté de Smallville pour ne citer que quelques exemples parmi tant d’autres) et d’ailleurs, la série s’appuie même sur des comics ayant ce principe et parus entre 1955 et 1983 (non, non, ne vous courbez pas devant mon savoir, je n’ai fait que repêché cette info). Si on revient un peu sur les différentes séries animées consacré à notre Batounet, on pourrait dire que la qualité n’a pas toujours été crescendo (c’est que c’est encore dur de passer derrière la série animée des années 90, que voulez-vous). On a eu des hauts et des bas, et The Batman pêchait déjà par quelques côtés. Sauf qu’ici, la comparaison allait être dure puisque c’était une nouvelle approche de cet univers… D’ailleurs, dois-je encore parler de l’univers de Batman tant celui-ci n’est pas du tout palpable ? Enfin, pas « son » univers tel que je le conçois au travers de mes seules expériences avec la chauve-souris (films et séries donc). Alors peut-être que les fans de comics y seront plus sensibles… Peut-être… En attendant, j’avoue que j’ai eu un peu de mal avec cette Alliance des Héros qui aligne le pire comme quelques fois le meilleur. Il faut dire que nos amis créateurs de la série ont eu un autre drôle de parti-pris mis à part ce duo à chaque épisode…

Batman_Brave_and_Bold_Cv9_mediumEn effet, question look, ils sont allés repêchés ceux des premiers comics… Autant dire que le design de l’ensemble est donc carrément vieillot… Et je suis désolé de persister à le dire, mais c’est juste atroce. Ca pique les yeux. C’est moche. Est-ce que c’est sensé faire fonctionner la fibre nostalgique ? Est-ce que c’est sensé encore plaire à la jeune génération ? Non, franchement, c’est l’un des gros points noirs de la série. Du coup, Batounet est ridicule… Mais il n’est pas le seul à couler dans le naufrage, puisque tous ses potes, ou presque, passent à la moulinette du temps… On voit combien la mode a changé… C’est peut-être les personnages féminins qui s’en sortent pourtant le mieux… Il faut dire qu’ils se font à nouveau très rares (un ou deux épisodes avec Black Canary, une petite apparition de Catwoman…). Néanmoins, reconnaissons que du côté de l’animation, c’est par contre très joli. Ce qui a tendance à compenser le manque de goût évident du reste. Le pire dans cette histoire, c’est que Batman endosse à plusieurs reprises des variations de son éternel costume, et que ce défilé est jubilatoire (et ô combien extrêmement plus beau que ce qu’il a !). On a ainsi quelques clins d’œil contemporains, comme des clins d’œil à l’univers plus particulier de Batman, des apparitions des méchants et un Bruce Wayne qui se refuse pour l’instant à montrer son visage (tandis que pour Alfred… Eh bien… Surprise ! :D). Bon, en fait, ce qui m’a chagriné, c’est de ne pas retrouver l’univers de Batman… On est à Gotham mais aussi dans plein de lieux différents… Et surtout, on verse allégrement dans le fantastique, la science-fiction et les supers-pouvoirs, ce qui ne sied pas toujours très bien à ma vision des choses.  Alors certes, tout cela apporte une variété à l'ensemble mais comme tout est loin d'être convaincant de la même façon (ou c'est mes goûts ?)... Et puis disons le franchement aussi… Autant il y a de bons épisodes autant on en a aussi de très mauvais… Ce qui est en partie question de qui accompagne Batounet. Par exemple, j’ai de bons souvenirs de son équipe avec Blue Beetle tandis que dans mes cauchemars revient encore Wild Cats (et l’énervant Aquaman). La direction de la série est claire : légèreté, humour et action… Cocktail pas toujours très efficace à mon grand dam.

batman_the_brave_and_the_bold_image

Conclusion : Bon, à chaque nouvelle version j’ai l’impression que je dis la même chose : la précédente était meilleure… Nan, puis cette histoire de graphismes, ça m’a fichu un coup… C’est moche, c’est moche, c’est moche… Et les histoires ne viennent pas toujours sauver l’intérêt. Je n’ai pas dit qu’un autre truc de la série, c’était de faire une intro qui n’a rien à voir avec l’intrigue principale… Et parfois, c’est ce qu’il y a de meilleur dans un épisode ! C’est quand même dommage (ou il aurait fallu que tout le reste soit sur ce même ton, et ça m'aurait peut-être un peu plus convaincu. (Bon, ces intros servent aussi à découvrir un peu en avance certains persos qui viendront faire un tour plus long ultérieurement). Notons enfin un épisode musical de bonne facture où le méchant est assuré en VO par l’inénarrable Barney Stinson Neil Patrick Harris. Bref, je serais quand même au rendez-vous pour la saison suivante, mais faut bien avouer que ma cote d’amour joue le yoyo en fonction des épisodes… :D

A lire aussi :
The Dark Knight ; Batman ; Batman Le Défi ; Batman Forever ; Batman & Robin (reviews films)
Scoubidou & Batman ;  Batman contre Dracula ; The Batman (reviews animés)
Emmanuel Garijo ; Alexis Tomassian (portrait de voix)
Siouxsie and the Banshees - Face to Face (clip)