Parce que Noël se sont aussi des souvenirs, qu’ils soient plus ou moins vieux, petite plongée dans un passé sériephile pas encore exploré sur ce blog… :D

US LIZZIE McGUIRE – 2x20 Le Plus Beau Noël (Xtreme Xmas)

lizzie_mcguire_dvd_1Scénario : Tim Maile & Douglas Tuber

Réalisation : Savage Steve Holland

Avec : Hilary Duff (Lizzie) ; Adam Lamberg (Gordo) ; Jake Thomas (Matt) ; Hallie Told (Jo) ; Ashlie Brillaut (Kate) ; Robert Carradine (Sam)…

Cote d’amour : Note_03

vlcsnap_2010_12_11_22h40m00s9Résumé : Noël approche et après avoir très gentiment déposé les jouets de son frère pour faire une bonne action, Lizzie décide de s’attaquer à la décoration de son char dont le thème est un « Noël rock’n’roll ». Elle est très déterminée à gagner même si sa rivale met tous les atouts de son côté en employant du personnel pour la construction du sien. Mais un petit imprévu va en plus enrayer la belle machine qu’elle avait prévu, un sympathique elfe s’incruste un peu et lui pique finalement sa main d’œuvre pour cause de plomberie en panne. Lizzie n’est pas vraiment enchantée à cette idée et elle le trouve le vieux bonhomme un peu bizarre… Mais si elle avait perdu l’esprit de Noël ?

vlcsnap_2010_12_11_22h38m53s112Avis : Bon, alors c’est sûr qu’avec cette série, je ne vais pas remonter aux premières années de ma jeunesse, elle n’est pas assez vieille pour ça. Non, c’est presque un peu le contraire, parce qu’il me semble que quand la série passait, je n'étais déjà plus vraiment un ado. Mais bon, j’ai toujours plus ou moins regardé des séries jeunesses en tombant plus ou moins par hasard dessus à diverses occasions, notamment pendant les vacances scolaires et aussi peut-être parce qu’à l’époque il y avait moins cette option du choix d’autre chose plutôt que la télé… Ce qui n’est plus du tout le cas actuellement (avec les lecteurs dvd qu’on trouve facilement, les disques durs multimédias facilement transportables et tout ce qu’on peut avoir à portée de main). Donc voilà, sans être un aficionado de Lizzie McGuire, il m’arrivait de regarder les épisodes en entier… Et à mon avis, les vacances de Noël furent sans doute une bonne période pour diffuser cet épisode à un moment donné ou un autre, donc je le rattache à ces moments-là où parfois, le sériephile est un peu quand même en désespoir… J’ai donc eu envie de me replonger volontairement dans cet épisode… C’est pas qu’il m’avait laissé un souvenir impérissable mais il était intéressant d’avoir un point de vue élargit sur ce genre d’épisode. Et forcément, comme peut-être on pouvait s’y attendre dans une série jeunesse, encore plus de la part d’une production Disney, et avec un épisode de cette période, on n’échappe pas à la grande morale, relativement courante qui est de retrouver ce que signifie l’esprit de cette fête, qui n’est pas que celle des cadeaux et de l’égoïsme…

vlcsnap_2010_12_11_22h38m38s223Certes, ça fait un peu peur… Et c’est vrai que c’est un peu embêtant tout ça mais hormis ce petit point négatif, on tient tout de même un épisode relativement divertissant qui use pourtant d’un certain nombre de clichés, comme cette compétition qui se met en place et donc cette envie de l’héroïne de gagner. Pour la remettre dans le droit chemin, un personnage atypique et un peu magique en la présence d’un elfe dont on a peu de doute sur le fait qu’il s’agit vraiment de l’assistant du Père-Noël bien qu’il n’y ait aucune chose de concrète, juste des soupçons et un savoir unique (comme ce que voulait le père de Lizzie pour ses dix ans par exemple). On se retrouve juste avec cette scène rêvée où ses proches interviennent pour lui ouvrir les yeux sur ce qu’elle peut louper. Plus que sur l’ambiance (finalement, pas de neige, pas d’ouverture de cadeaux, pas de déco à n’en plus finir), l’épisode insiste sur l’esprit de fête et de partage. D’ailleurs, on ne préoccupe même pas de qui peut bien avoir gagné au final, si la présence d’un Père-Noël rocker en la présence de Steven Tyler d’Aerosmith (qui interprète le très approprié Santa Claus is Coming to Town) a ou non avantagé Lizzie, l’important, c’est juste ce qui se passe à ce moment-là et la joie qui s’en dégage. Le tout, sans oublier bien sûr les spécificités de la série, comme les petites réflexions imagées de Lizzie que ce soit en dessins ou par des mini-flashbacks. Et ces petites piques fonctionnent, faisant de Lizzie une ado comme pas mal d’autre finalement.

vlcsnap_2010_12_11_22h39m14s71

Conclusion : Noël est souvent l’occasion de faire un peu la morale… On n’y échappe pas ici mais dites-moi que c’est un peu ce qu’on recherche dans ce genre d’épisode ?! :P Si ça manque un peu de neige à mon goût, on a en tout cas un certain esprit qui se dégage. En fait, j’avoue que c’est surtout le fait de replonger dans une certaine période qui fonctionne peut-être… Et puis j’avoue, je l’aime bien la petite Lizzie avec ses remarques et ses situations illustrées… Par contre,  je ne suis point fan de ce Noël rock’n’roll… Mais comme dirait Marc-o, on ne peut pas plaire à tout le monde… Allez, on peut tout de même compter sur le personnage de l’elfe pour le côté magique de cet épisode... :D