Après vous avoir proposé l’intégrale de Buffy, rebelotte avec celle de Xena a qui j’avais déjà consacré un premier article général… Mais impensable de ne pas en redire un peu plus sur cette série. Et pour commencer, on va donc parler de… Hercule ! :D

US HERCULE (Hercules, The Legendary Journeys) – Trilogie Xena (1x09 Xena la Guerrière ; 1x12 Le Rituel ; 1x13 L’Immortel)

13760Créée par : Christian Williams

Avec : Kevin Sorbo (Hercule) ; Michael Hirst (Iolaus) ; Lucy Lawless (Xena) ; Robert Trebor (Salmoneus) ; Matthew Chamberlain (Darphus) ; Mario Gaoa (Quintas)…

Nombre d’épisodes : 3 (1995)

Cote d’amour : Note_03

vlcsnap_2011_01_04_17h55m31s104Résumé : Iolaus est sur la route, quand il croise une jeune femme dont le cheval est blessé. Il se propose de l’accompagner au village. En fait, elle est venue chercher l’aide d’Hercule pour qu’il combatte à ses côté un certain Petrakis qui voudrait prendre le contrôle de la région d’Arcadie. Mais Xena a des intentions bien plus sournoises que ça et veut surtout détruire Hercule en se servant de son meilleur ami pour l’atteindre. Et elle y arrive presque. Mais tout va basculer lorsque ses hommes qu’elle avait jusqu’à maintenant sous son contrôle commencent à se rebeller sous l’impulsion de son second, Darphus qui détruit un village entier, femmes et enfants inclus. Xena n’approuve pas ces méthodes et s’avère bien décidée à reprendre les choses en main. Et la Princesse Guerrière était en train de changer ?

vlcsnap_2011_01_04_17h53m59s224Avis : Eh oui, pour celles et ceux qui ne le sauraient pas encore (mais est-ce bien possible ?), Xena, la Guerrière est donc bien un spin-off de la série Hercule. La légende la Princesse Guerrière naît d’abord dans l’épisode 1x09 Xena la Guerrière puis dans les deux derniers épisodes de la première saison qui forment au final une trilogie où l’on assiste petit à petit à la transformation du personnage pour qu’elle puisse devenir à son tour l’héroïne de sa propre série télé. Pour la petite anecdote (pour ceux qui ne la connaissent pas), le rôle de Xena était d’abord dévolu à Vanessa Angel, la Lisa de Code Lisa, mais celle-ci étant malade au moment du tournage, c’est Lucy Lawless qui la remplace au pied levé, même si elle est déjà apparue auparavant dans Hercule sous les traits du personnage de Lyla (qu’elle reprendra encore une fois par la suite, même si elle est devenue Xena… Elle était aussi apparue dans le premier téléfilm qui a précédé la création de la série). Honnêtement, je ne connais pas vraiment Hercule. J’avoue que les deux messieurs tout en muscle ne m’ont jamais attirés (oui, oui, au risque d’en choquer certaines avec cette révélation ! :D) et que de toute manière, il est reconnu que l’élève a surpassé le maître (et qu’en plus, les épisodes que j’ai vu d’Hercule, la plupart les cross-over avec Xena donc, ne m’ont pas plus convaincus que ça). Mais cette trilogie d’épisodes reste forcément importante, puisqu’on assiste vraiment à la naissance du mythe, avec quelques thèmes d’ores et déjà marquants (et un certain nombre d’images qui serviront pour les cinq premières saisons que compte Xena, la Guerrière).

vlcsnap_2011_01_04_17h57m06s33Pour être très honnête, j’ai peut-être beaucoup plus retrouvé l’univers de Xena ici, que dans les autres épisodes cross-over. Je ne sais pas si ça changeait radicalement par rapport au reste de la première saison mais en tout cas, il ne faut pas en avoir peur quand on est comme moi Herculophobe ! :D On retrouve vraiment les premières esquisses du personnage qui sera développé pendant six ans par la suite. Son côté guerrière sans pitié et les premières notes de son passé qui l’a conduit à ce qu’elle est devenue au moment où elle croise la route d’Hercule. Ce qui est assez intéressant, c’est que ce n’est pas lui qui va faire d’elle une nouvelle femme, une nouvelle guerrière, mais c’est bien elle qui prend conscience de toute cette sauvagerie lorsque ses hommes tuent tout le monde sans exception et qu’elle subit aussi un lourd châtiment duquel elle se relève quand même (ce qui prouve encore une fois toute la force du personnage). De même, elle est aussi loin de la petite ménagère docile, vu qu’elle fait bien comprendre à ses compagnons de voyage que c’est pas question qu’elle cuisine… Oui, j’aime bien ce petit côté féministe dans la série (et qui c’est qui fait popote ? Ce sont les hommes… Dont Salmoneus en meilleur chasseur qu’on aurait pu le croire). Le fidèle Chakram, l’arme mortelle de la Princesse Guerrière, est bien évidemment présent aussi. Tout comme l’histoire d’amour, récurrent dans un bon nombre d’épisodes de la série. Et décidément, elle les aura tous séduit ! L’introduction du personnage et son changement se fait donc de manière logique au cours de ces trois épisodes et elle interagit de manière intéressante avec les personnages principaux de la série. Elle est prête pour la sienne maintenant.

vlcsnap_2011_01_04_17h56m09s240

Conclusion : Si les épisodes ne sont pas indispensables pour regarder Xena, la Guerrière, ils restent néanmoins une entrée en matière intéressante en posant les bases de ce que deviendra la série et le personnage qui n’aura de cesse de chercher la rédemption à toutes les horreurs commises. Et si on aperçoit ici un visage assez sombre de la Princesse Guerrière (la violence avec laquelle elle combat dans le premier épisode notamment), ce n’est rien en comparaison de ce qu’on découvrira par la suite. En tout cas, si vous ne devez voir que quelques épisodes d’Hercule, ce sont ceux-là pour le coup ! :D Alors, que va donner la première saison après cette introduction relativement alléchante ? Hé, hé…

A lire aussi :
Xena, la guerrière - l'intégrale (review)
Lettre ouverte - le Series Finale (topo sur le dernier épisode)
Un Jour Dans la Vie ; 5x05 Que D'os, Que d'Os (reviews)
A Xena Christmas ; Nightmare ; Déjantés ; Destinée (vidéos-montages)
Bloopers saisons 1 ; 2 ; 4 ; 5 (vidéos)
Les génériques (vidéos)
Xena, best of OST (musiques)
 Xena - wallpapers (créations graphiques)
5 Cupidons en Série ; 5 Personnages Féminins Marquants ; Touille, Touille recette d'un épisode à la Citrouille ; Une Musique d'Enfer ; 5 Look d'Enfer ;
Xena, les dvd ; Disclaimer 1x12 (Humeurs)
Marie-Laure Dougnac (Ceux qui donnent la voix)