Une Alice peut en cacher une autre… C’était le cas en 2010 où l’on en découvrait pratiquement deux coup sur coup… Retour sur la première… :D

US ALICE – Intégrale

alice_syfy_dvdCréée par : Nick Willing

Avec : Caterina Scorsone (Alice) ; Kathy Bates (La Reine de Cœur) ; Colm Meaney (Le Roi de Cœur) ; Andrew Lee Potts (Le Chapelier) ; Matt Frewer (Le Chevalier Blanc)…

Nombre d’épisodes : 2 (2009)

Cote d’amour : Note_02

19204960Résumé : Alice, dont le père a disparu le jour de ses dix ans et qui le recherche encore aujourd’hui, est sur le point de présenter son petit ami à sa mère. Cette dernière s’inquiète que cette relation ne dure pas, à nouveau. Et lorsque Jack offre à Alice une bague, celle-ci flippe. Alors qu’elle se rend compte qu’il lui a mise dans la poche, elle part à sa poursuite et croise un étrange homme en blanc qu’elle suit jusqu’à travers un miroir. C’est là qu’elle découvre le Pays des Merveilles et qu’elle tombe sur le Chapelier qui va l’aider à retrouver son petit ami et éviter les gardes,ainsi que le Lièvre Maniaque de la Reine de Cœur qui recherchent la bague que possède Alice. Arrivera-t-elle à retourner chez elle ?

19204962Avis : Eh oui, car pour les fêtes de fin d’année 2009, la chaîne Sy-Fy avait remis le couvert en offrant une autre modernisation d’une histoire connue après avoir revisité Le Magicien d’Oz avec Deux Princesses pour un Royaume, le tout, avant la sortie en 2010 du Alice au Pays des Merveilles de Tim Burton. Sauf qu’il faut bien l’avouer, l’exercice de style qui consiste à remettre au goût du jour un classique n’est pas aussi aisé que ça pour obtenir un résultat qui fait voir monts et merveilles. Déjà, si la création de Steven Long Mitchell et Craig W. Van Sickle se laissait regarder, on était loin de la série inoubliable… Et tout le monde ne s’appelle finalement pas Steven Moffat (Jekyll ; Sherlock)… Surtout pas Nick Willing qui s’est donc occupé du cas de la petite Alice. Pourtant pour moi, cette mini-série avait un bon point de départ avec son casting alléchant… Dans le rôle titre, la charmante Caterina Scorsone qui ne me déplaît pas depuis que je l’ai croisée dans Missing Disparus sans Laisser de Trace (et qui retrouve sa voix française habituelle), Kathy Bates, pas désagréable, et surtout, la présence d’Andrew Lee Potts -Nick Cutter- en très sexy Chapelier (qui n’est pas vraiment fou dans cette version de l’histoire, mais ça évite comme ça d’être déçu par ce point ! :D).

19204970Il ne restait plus qu’à la mini-série de trouver un ton et un rythme suffisamment distrayant pour que je sois comblé quoi… Hors, rien de tout ça n’arrive. Ok, le Chapelier est sympathique, ok on retrouve les grandes figures emblématiques du conte légèrement revues et corrigées, de manière pas trop mal d’ailleurs et on offre sans doute un rafraîchissement à l’environnement mais ça ne suffit pas. La Reine de Cœur est par ailleurs légèrement décevante avec une Kathy Bates semblant sous-exploitée. Par contre, visuellement, Alice offre quelque chose d’assez sympathique, avec un monde si ce n’est excentrique, au moins différent, fait d’immenses vides et de moyens de transports aux formes d’animaux. De tout ça, on retiendra surtout le trio Chapelier/Alice/Chevalier Blanc qui fonctionne bien mais pour le reste, c’est bien fade. Que ce soit point de vue persos ou même enjeux et love-story… D’autant plus que la musique n’aide pas, à l’image de l’immonde générique (bon, ok, je crois que dans de nombreuses mini-série c’est le cas, m’enfin, un p’tit effort n’aurait quand même pas fait de mal quoi !).

19181573

Conclusion : une nouvelle fois, si l’intention de Sy-Fy était bonne, le résultat est quand même plutôt décevant dans l’ensemble, ennuyant la plupart du temps… Et ça me fait pourtant mal de le dire, parce que j’adore le Chapelier interprété par Andrew Lee Potts (et son look), mais vraiment, ça ne suffit pas quoi… Décidément, la pauvre Alice n’aura pas eu vraiment de chance avec ses récentes adaptations… Et moi finalement, je ne sais toujours pas si c’est l’histoire de base à laquelle je n’accroche pas ou si ce sont les adaptations qui enlèvent la magie ! :P