Cette fois-ci, c’est la dernière salve de flèches que tirera Robin des Bois, puisque c’est sa révérence qu’il décochera pour le dernier épisode…

UK ROBIN DES BOIS (Robin Hood) – Saison 3

8885651wGl9qb_mLCréée par : Dominic Minghella & Foz Allan

Avec : Jonas Armstrong (Robin) ; Sam Throughton (Mutch) ; Gordon Kennedy (Petit Jean) ; Joe Armstrong (Allan) ; Richard Armitage (Gisborne) ; Keith Allen (Shérif) ; Joanne Frogatt (Kate)

Nombre d’épisodes : 13 (2008)

Cote d’amour :  Note_02

19411005Résumé : Après la mort de Marianne, Robin n’est qu’un but : venger celle qu’il aime. Et pour cela, il est prêt à tout pour tuer Guy. Heureusement, il croisera sur sa route un moine, bien plus dangereux qu’il pourrait n’y paraître au premier abord : Frère Tuck. Celui-ci remettra Robin sur le droit chemin, parce que Nottingham compte encore sur lui pour venir défendre les opprimés. C’est notamment le cas de Kate, une habitante de Locksley dont le frère va mourir. Si elle rend Robin responsable de l’incident, elle finira finalement par rejoindre ses troupes. Guy tombe en disgrâce auprès du Shérif après plusieurs échecs successifs alors qu’une de ses vieilles connaissances va faire une réapparition et venir bouleverser la donne au château. Le Prince Jean vient aussi à Nottingham pour surveiller ses affaires et asseoir son pouvoir qu’il n’a pas encore auprès de la population. Robin des Bois arrivera-t-il à gagner dans cette lutte acharnée ?

19410999Avis : Bon, depuis le début, on aura compris que Robin des Bois n’a pas vraiment réussi à gagner mes faveurs hormis sur un point ou deux. Ce n’est malheureusement pas avec cette troisième saison que les choses vont changer. Pourtant, j’étais presque parti confiant en fait. Ben oui, parce qu’il faut dire que la fin de saison 2, si elle ne remettait pas entièrement en cause la série, lui permettait au moins de repartir sur de nouvelles bases, en nous évitant l’horripilant triangle amoureux. Alors, on aurait pu se dire qu’il était assez facile de retomber dans le train-train de la série. Et c’est vaguement le cas, puisqu’après le premier épisode où Robin est un électron libre assoiffé de vengeance, il revient à ce qu’il sait faire de mieux : protéger les villageois. Et c’est vrai aussi qu’on va se taper de nouvelles intrigues amoureuses, avec un triangle un peu différent (assez énervant aussi à vrai dire). A l’instar de Robin qui revient mais en étant plus tout à fait le même (oui, il a changé de costume, avec une espèce de veste en cuir), la série revient aussi pour cette troisième saison mais en ayant évolué. Elle continue de plus en plus à verser dans son côté sombre et réserve de nombreuses surprises inattendues. Ca y est, le côté adulte s’est réveillé et a clairement pris le pas sur le côté familial. Les morts sont nombreux (même si le sang relativement absent), la trahison est là et les enjeux deviennent plus grand. On avait pu le constater avec la saison 2 et le complot du Shérif contre le Roi, on en saisit un peu plus l’ampleur et le côté concret avec l’arrivée du fameux Prince Jean dont on a entendu parler depuis un certain moment. Cette fois, Robin se bat « pour l’Angleterre » plus que réellement contre le Shérif.

19411013Ces nouveaux enjeux amènent de nouvelles situations qui débouchent sur des scénarii moins redondants et pourtant il manque toujours ce quelque chose. Pas le rythme, parce qu’il m’a semblé que dans l’ensemble, c’était plutôt bien. Par contre, j’ai eu beaucoup de mal avec la valse des personnages et les nouvelles figures du casting (Djaq revieeeeent ! Sniffouille). Parce que y’a pas à dire, les scénaristes ont fait fort pour qu’on ne fasse pas du surplace, pour jouer à qui trahit qui et qui va être ambigu ou non. Pourtant dit comme ça, ça devrait être un atout, mais ça ne l’est pas pour moi. Et un épisode est particulièrement révélateur du problème, c’est le 3x09 Mésalliance qui condense beaucoup de choses et dont on a du mal à retirer quoique ce soit. De même que j’ai fort peu aimé l’épisode 3x10 Faux Frère qui est pourtant le point de départ de l’arc (toujours marrant à dire quand on parle de Robin) final. Déjà parce que ça sort un peu de nulle part, que si l’épisode vient éclairer d’un jour nouveau certaines relations, je l’ai trouvé très chiant à suivre et qu’en plus, il faut attendre un peu avant de se dire qu’ils n’ont pas fait ça pour rien ! (Même si je crois bien que c’était une façon d’amener un personnage pouvant être utile en cas de renouvellement de la série) Bon, heureusement que les deux derniers épisodes s’avèrent tout de même épiques et viennent clôturer de fort belle manière la série, ça rattrape un peu le reste. Sinon, on a les défauts récurrents à la série, notamment les personnages de la bande à Robin qui ne sont guères plus exploités que ça. Y’aurait sûrement de quoi en dire un peu plus. M’enfin…

19411010_2

Conclusion : Une dernière saison plus mature et plus sombre encore que les précédentes. La faute sans doute à un changement de producteurs (je crois). Et ce changement de direction se fait sentir dans les choix effectués au cours des treize épisodes qui pourront surprendre. Ce qui n’est déjà pas si mal, mais je me disais que ce vent de fraîcheur aurait pu faire mieux. Et puis Robin se remet sans doute un peu vite de la fin de saison précédente (certes, il n’allait pas passer sa vie à rester amoureux transi d’une morte, mais quand même ! :P Surtout qu’on l’a connu avec un meilleur goût ! :D). En tout cas, la boucle est bouclée et le Series Finale laisse sur une impression plutôt bonne. Adieu charmeur des bois… Et bon vent !

A lire aussi :
Robin des Bois - Saison 1 ; Saison 2 (review)