Qu’est-ce qu’ils chantaient déjà les mecs du groupe Début de Soirée ? « réveille en toi le vent d’un tourbillon de folie » ? Et si Xena était cette chose ?

US XENA LA GUERRIERE (Xena, Warrior Princesse) – Saison 2

Xena_princesse_guerriere_La_Mort_de_1_13012Créée par : John Schulian & Robert Tapert

Avec : Lucy Lawless (Xena) ; Renée O’Connor (Gabrielle) ; Bruce Campbell (Autolycos) ; Ted Raimi (Joxer) ; Hudson Leick (Callisto) ; Kevin Smith (Arès) ; Karl Urban (Cupidon)…

Nombre d’épisodes : 22 (1996/1997)

Cote d’amour : Note_04

calisto01Résumé : Xena et Gabrielle continuent d’arpenter les routes. Mais comme bien souvent, la Princesse Guerrière est rattrapée par son passé. C’est le cas quand elle va à nouveau croiser les Centaures avec qui elle eut maille à partir autrefois et qu’elle avait laissé en paix pour une raison qui lui est propre. Mais ce n’est pas tout, elle va aussi devoir à nouveau faire face à la redoutable Callisto, prête à tout pour se venger de Xena qu’elle tient pour responsable de ce qu’elle est devenue. Quant aux Dieux, ils ne sont pas plus prêts à la laisser tranquille, Arès, Aphrodite et même Poséidon se mettront sur sa route. Gabrielle apprendra quant à elle la douleur. Xena arrivera-t-elle à affronter son passé ?

xenagabamazonbwAvis : Après une première saison qui posait les bases, sympathique mais manquant sûrement d’un peu de sel, on attendait forcément un peu mieux de cette deuxième fournée. Qui aurait pu être contrariée par une Lucy Lawless se faisant absente de plusieurs épisodes. En effet, la comédienne a eu un accident de cheval alors qu’elle répétait un numéro qu’elle devait faire dans un talk-show américain et fut absente des plateaux de la série pendant quatre semaines. Eh oui, c’est pour ça qu’il y a tant d’épisodes où Xena ne fait que de menues apparitions. Mais là où la production l’a joué assez fine finalement, c’est de faire en sorte que ceux-ci soient étalés dans le temps et non tous concentré une fois (en gros il y a les épisodes 2x08 Les Dix Petits Soldats, 2x13 Résurrection et le 2x16 La Clochette). Et donc, comme je le disais, ce qui aurait pu un peu desservir la série (qui s’appelle quand même Xena), l’a sûrement poussé à se surpasser. Et je crois qu’à ce niveau-là, on peut clairement dire que le tryptique 2x12 Destinée, 2x13 Résurrection, 2x14 Alliance avec le Diable est un tournant dans la série, particulièrement le premier épisode qui force le respect en amenant Xena la Guerrière vers des recoins qu’elle n’avait pas encore exploré. On voit enfin un flash-back concernant Xena. Non pas forcément celle de l’impitoyable Princesse Guerrière qu’elle était quand elle a rencontré Hercule, mais celle un peu avant. On apprend comment elle va justement devenir aussi cruelle, basculer un peu plus dans la noirceur et apprendre des techniques qui font ce qu’elle est aujourd’hui. On apprend aussi comment sa destinée est liée à celle d’un certain Jules César. C’est vraiment tout un pan de la mythologie de la série qui se met en place et c’est réalisé d’une manière très cinématographique par Robert Tapert qui change un peu du style visuel auquel on est habitué.

cupidDéjà auparavant, on avait pu avoir un petit aperçu des changements effectués dans l’ambiance, avec le 2x10 Les Manuscrits de Xena (le premier épisode contemporain de la série) ou encore le 2x11 La Plus Belle qui s’immisçait dans un concours de Miss (sachant que Lucy Lawless a été Miss Nouvelle-Zélande en 1989, c’est d’autant plus savoureux). Mais à partir du 2x12, les écarts d’ambiance et le degré de folie se fait plus présent, plus précis, plus grand. On alterne alors vraie comédie et drame avec beaucoup de bonheur. L’épisode 2x16 La Cloche est un bon moment mettant en avant Joxer par exemple. Sans parler de l’épisode 2x15 Un Jour dans la Vie qui est juste à voir et à revoir, tant c’est du pur bonheur et un grand vent de folie. Oui, clairement, cette saison encore plus que la précédente, on assume le côté délire, second degré et du grand n’importe quoi mais bien étudié ! On croise toujours quelques figures connues de la mythologie et de légendes (comme Ulysse -où il y a une réflexion sympathique sur le fait qu’on ignore que Xena a tant fait dans l’Histoire-, David et Goliath ou encore… le Père-Noël lui-même -ou presque-), mais ce n’est pas ce qui est le meilleur à vrai dire. On a aussi évité de coller à Gabrielle et Xena un amoureux par épisode. Et c’est fou ce que ça fait du bien (l’épisode 2x15 joue avec ça d’ailleurs). Parce que ça change un peu la trame et surtout, ça y est, le subtext se fait maintenant bien présent. Et l’épisode 2x13 Résurrection laisse peu de place au doute avec la scène « du baiser ». Il y a quelques petites autres réflexion des personnages qui viennent un peu appuyer la relation particulière entre Xena et Gabrielle, et une pointe de jalousie quand l’un des deux persos parle mariage (ce qui pourrait être considéré comme de la « jalousie amicale » ou comme le fait d’être triste de devoir se séparer, mais pas vraiment en fait ! :P). Et en plus, les épisodes qui reprennent les codes d’un genre sont plutôt pas mal (au menu de cette saison, l’histoire d’un navire maudit !), si c’est pas merveilleux ?

xena_im070_2

Conclusion : Si le début de saison souffre encore un peu du syndrome « manque de quelque chose » de la première saison, on peut dire que vers la moitié, la série prend de l’ampleur et devient vraiment intéressante, en repoussant les limites qu’on avait pu voir jusqu’à maintenant, pour nous offrir du bon voire du très bon divertissement, avec une pointe de drame (comme souvent quand on évoque les épisodes avec Callisto par exemple ou ceux explorant le passé de Xena). On ne peut plus qu’espérer que la série poursuive sur cette voie pour nous emmener encore plus haut. A noter que du côté des acteurs qu’on aime réutiliser dans la série, on croise à nouveau Karl Urban qui interprète deux rôles cette saison : Jules César et (le très sexy) Cupidon (costume qu’il ne remettra malheureusement plus par la suite). On peut aussi noter la présence de Charles Mesure qu’on retrouvera plus tard.

A lire aussi :
Xena, la Guerrière - Saison 1 (reviews)
Xena, la guerrière - l'intégrale ; Hercule - Trilogie Xena (reviews)

Lettre ouverte - le Series Finale (topo sur le dernier épisode)
Un Jour Dans la Vie ; 5x05 Que D'os, Que d'Os (reviews)
A Xena Christmas ; Nightmare ; Déjantés ; Destinée (vidéos-montages)
Bloopers saisons 1 ; 2 ; 4 ; 5 (vidéos)
Les génériques (vidéos)
Xena, best of OST (musiques)
 Xena - wallpapers (créations graphiques)
5 Cupidons en Série ; 5 Personnages Féminins Marquants ; Touille, Touille recette d'un épisode à la Citrouille ; Une Musique d'Enfer ; 5 Look d'Enfer ;
Xena, les dvd ; Disclaimer 1x12 (Humeurs)
Marie-Laure Dougnac (Ceux qui donnent la voix)