Dans toutes les histoires d’amour, il y a des hauts et des bas… Celle avec les Walker n’échappe pas à la règle…

US BROTHERS & SISTERS – Saison 4

03_Brothers_and_Sisters_Season_4Créée par : Jon Robin Baitz

Avec : Calista Flockhart (Kitty) ; Rachel Griffiths (Sarah) ; Dave Annable (Justin) ; Sally Field (Nora) ;  Matthew Rhys (Kevin) ; Patricia Wettig (Holly) ; Luke McFarlane (Scotty) ; Rob Lowe (Robert)…

Nombre d’épisodes : 24 (2008/2009)

Cote d’amour : Note_03

117065_D_1351_fulRésumé : Chaque membre de la famille Walker doit tracer sa voie et Sarah en profite pour faire un séjour aussi bien touristique que pour le travail en France. C’est là-bas qu’elle vit une romance avec un frenchie qui pourrait bien lui réserver des surprises. Kevin et Scotty se décident quant à eux à avoir un enfant et tentent d’accorder leur violon pendant que Robert s’interroge sur carrière politique alors même que Kitty est touchée par la maladie, ce qui rapproche le couple qui était en crise. Justin, qui se décide à étudier la médecine, et Rebecca filent le parfait amour et veulent franchir une étape. Mais une ombre plane sur la famille Walker et Ojai Food… En effet, le mystérieux Ryan semble tramer quelque chose… Quelle sera la destinée de l’entreprise ?

117065_D_1005_fulAvis : Eh oui, il faut bien l’avouer, même si on file le parfait amour avec une série, on ne peut pas toujours dire que l’intensité est la même au fil du temps. Alors c’est encore plus vrai quand il y a ce petit truc qui vous a électrisé dès le départ en atteignant parfois des sommets. Donc rien de dramatique non plus dans la petite baisse de régime observé ici. C’est qu’après avoir patienté un long moment entre la saison 3 et la saison 4, peut-être que la barre était placée très haute… Je ne sais pas. Mais du plaisir, il y en avait assurément. Comment ne pas en prendre en compagnie des Walker ? Parce que malgré tout, ils restent fidèles à eux-mêmes tout en avançant dans leur vie. Ils se disputent, ils se réconcilient et les secrets défilent aussi vite que les bouteilles de vins se vident ! Routinier ? Sans doute… Chiant ? Sûrement pas. Mais soyons honnêtes, quelques choix pourront laisser dubitatif en fait. Si on pouvait se féliciter du cas Ryan la saison dernière, c’est moins le cas lors de cette quatrième épopée. Il faut dire que les scénaristes semblent un peu avoir ramé à tenter de construire une intrigue au long cours, comme si la série en avait réellement besoin. Alors que franchement, c’est bien ce qui la plombe un peu. D’une part, parce que Ryan n’est pas très intéressant et que le pauvre se trouve légèrement Kelleyrisé en cours de route, et d’autre part parce qu’on traîne sur cette histoire entourant Ojai Food, les implications et tout. Que de circonvolutions et d’objectifs obscurs ! On y résiste moins bien que les Walker au vin malheureusement. C’est dommage que ça fasse un peu tâche d’huile sur toute l’année, parce qu’autrement, on a vraiment de bonnes intrigues. Parfois sans doute un peu trop larmoyantes, comme ce début de saison un tantinet sombre du côté de Kitty, parfois peut-être un peu trop redondantes comme avec Nora en cours de route (dieu merci, ça ne prend pas non plus trop d’épisodes) mais souvent mêlant toujours drame et humour et toujours plaisantes malgré tout.

117065_D_0824_fulAu rayon des réjouissances, je ne peux sans doute qu’évoquer une présence un peu plus accrue de Scotty… Il faut dire que le temps réduit d’antenne de Tommy n’y est sans doute pas étranger (et personne ne va s’en plaindre, on est totalement d’accord). C’est une pièce rapportée qui a toujours autant de charme et qui s’avère aussi câlin que caliente ! Et quand je dis caliente, ce serait valable pour toute la saison… Parce que oui, la saison 4 de Brothers & Sisters, est sûrement la plus hot de toute la série ! :P Côté mecs en tout cas. Je ne sais pas, ils ont voulu tous les mettre torse-nu… Donc Scotty, Robert… Et le petit dernier en la présence de Gilles Marini qui interprète le français Luc Laurent (ce qui en plus des scènes qui permettent de s’extasier sur son corps plutôt bien foutu, nous permet aussi d’entendre quelques bribes de français dans les dialogues en version originale), ne laissant indifférent personne (notamment dans la famille Walker !). Pour le reste, aucun personnage n’a vraiment à être jaloux cette année. Tout le monde est relativement bien servi en terme d’intrigues et personne n’est détestable dans l’ensemble… Même Holly que je n’avais pas trop apprécié retrouve ici son statut plus équilibré… Peut-être parce qu’elle se trouve être plus que jamais un membre à part entière de la famille Walker et qu’elle aurait pu plus mal tourner que ça ! :P Il n’y a bien que Tommy dont finalement on se dit qu’une disparition encore plus soutenue n’aurait pas forcément nuit à la série, parce qu’avouons qu’il n’apporte pas non plus les meilleures intrigues de la saison et que le perso reste celui qu’on apprécie le moins. Et puis, une dernière petite chose, j’ai été un peu déçu par le double épisode 4x19/20 Les Années de Silence… La faute sans doute aux news qui relaient la moindre petite info et qui en font des trucs énormes… Je m’attendais peut-être trop à un épisode « exercice de style » et donc un peu déçu par son côté classique (malgré une histoire plutôt poignante)… Mais allez, c’est pas grand chose tout ça.

117065_D_0033comp_ful_2

Conclusion : Si cette quatrième saison m'aura donc laissé un petit goût de ne pas totalement retrouver ce qui avait titillé la passion, il n'en demeurt pas moins que j'ai quand même pris beaucoup de plaisir à suivre les Walker, et qu'il n'y a aucune hésitation quant à regarder la suite de leurs aventures. Il y a juste quelques trucs qui ont sans doute été mal gérés et qui plombent un peu certaines parties de la série. Enfin, pour me consoler, on aura eu beaucoup de torse-nu... Et surtout, beaucoup de Scotty (qu'est-ce que je ne peux pas me lasser de Luke McFarlane ! :P). Rendez-vous est pris pour la prochaine cuvée donc ! :D

A lire aussi :
Brothers & Sisters - Saison 1 ; Saison 2 ; Saison 3 (reviews)
1x19 Le Défi de Famille (review)
Brothers & Sisters dans les Mains d'Edward ; C'est pas moi qui l'ait dit - 1ère partie ; Quand on veut... (humeurs)
Wallpaper Brothers & Sisters ; Bannières Brothers & Sisters ; Wall Spécial Noël 2009 ; Bannières en Séries 4 (créations graphiques)
La demande de Kevin (vidéo)
Eric Winter - Ugly Truth ; Luke McFarlane ; Dave Annable ; Gilles Marini (Sexy Boys)