Si Merlin ne va pas chanter pour nous, c’est pas pour autant qu’il en oublie de faire un peu de magie au passage… (Ben oui, tout le monde ne s’appelle pas Creamy… :P)

UK MERLIN – Saison 2

indexCréée par : Johnny Caps & Julian Jones

Avec : Colin Morgan (Merlin) ; Bradley James (Arthur) ; Angel Coulby (Guenièvre) ; Richard Wilson (Gaius) ; Anthony Head (Uther) ; Katie McGrath (Morgane) ; Emily Fox (Morgause) : Tom Ellis (Cenred)…

Nombre d’épisodes : 13 (2010)

Cote d’amour :  Note_03

s03e11_homepage_1920x1200-2Résumé : Uther et Arthur Pendragon sont plus que jamais en danger… En effet, Morgane connaît maintenant bien des secrets et s’avère une alliée de choix pour sa sœur Morgause qui tient par-dessus tout à la voir sur le trône de Camelot. Pour cela elle recèle de mille et une ruses, ainsi que d’alliances. Heureusement, Merlin peut compter sur de fidèles amis qu’il va rencontrer. Même si pour cela, il doit encore et toujours subir les moqueries d’un Arthur toujours très arrogant mais sachant reconnaître la sagesse de son ami… Et il ne le sait pas encore mais il marche vers sa destinée. Morgane et Morgause arriveront-elles à leur but ultime ?

 

s03e07_homepage_1920x1200-2Avis : Bon d’abord, il me faut commencer par l’un des grands points négatifs de cette troisième fournée… Mais où est donc passé l’esprit slasher des scénaristes ? Ces derniers ont visiblement été trop occupés à parfaire la romance entre Guenièvre et Arthur et délaissent ainsi notre couple non-officiel entre le magicien et le futur roi… Si le consolidement de leur amitié est très bien mise en avant et exploitée, il n’en reste pas moins que c’est beaucoup moins « explicite ». Tout de même un peu dommage… Mais bon, tant qu’ils continuent de se lancer des piques, finalement, tout va bien. Parce que c’est aussi ça le sel de la série, cette relation qui se construit petit à petit entre les deux personnages qui se respectent de plus en plus, quand bien même Arthur fait toujours autant souffrir Merlin mais se montre tout de même reconnaissant. La légende s’inscrit petit à petit, à l’instar du façonnage de la personnalité du futur roi de Camelot. Peut-être est-ce parce qu’on en arrive à des parties un peu plus connues de l’histoire, que ce sont plus des relations qui me parlent, mais toujours est-il, que ça y est, j’ai enfin vu les points se relier, se dessiner… La saison semble plus que jamais conduire nos héros vers leur destinée. Et ça se savoure, il faut bien l’avouer. Quand bien même on ne pourra toujours pas compter sur un grand arc pour nous maintenir en haleine.

s03e01_homepage_1920x1200-2Non, la seule chose à ce niveau, c’est la présence de Morgause en tireuse de ficelles à diverses occasions. Pour le reste, la saison est relativement indépendante. Peut-être moins riche au niveau du background des personnages principaux qui laissent la place à des personnages « secondaires » qui ont pour avenir de prendre un peu plus d’importance dans la Légende. Je suppose qu’en connaissant mieux le mythe, on y prend encore un peu plus de goût. C’est peut-être pour cela aussi que cette saison m’a moins captivé. Oh bien sûr, aucun ennui n’est venu poindre. La série continue de mêler habilement humour, aventure, magie, romance, mais elle m’a juste un peu moins attrapée. Cela étant dit, le double épisode final de la saison nous laisse sur une très forte impression et est tout à fait maîtrisé. Les petites choses vues auparavant prennent sens et on finit sur du grand spectacle. Le pire étant sans doute qu’avec peu de moyen, la série sait se montrer convaincante. En effet, plutôt que de miser sur l’action à tout va, elle continue de miser sur les relations et parvient à être tout à fait efficace. Pas besoin d’avoir le budget d’une superproduction hollywoodienne quand on sait utiliser le dialogue et l’image afin de procurer de l’émotion (le tout, toujours soutenu par une bande-son des plus agréables).

s03e02_homepage_1920x1200-2

Conclusion : Une troisième saison qui sait mener les personnages vers leur avenir avec une certaine dextérité a priori. En tout cas, on y voit parfaitement les contours de la légende se dessiner. Quant à la recette principale, elle reste inchangée mais se savoure avec beaucoup de plaisir. Les actes de bravoures se succèdent aux romances contrariées et Merlin est toujours l’homme derrière le jeune Prince bien ingrat la plupart du temps ! :P Avec son final imposant, on ne peut que souhaiter voir la suite et espérer que la série continue sur sa bonne lancée (et non, je ne ferais aucun jeu de mot avec Lancelot ici… J’ai pas trouvé !).

A lire aussi :
Merlin - Saison 1 ; Saison 2 (review)
Merlin - Générique (vidéos)
Wallpaper Merlin ; Bannières en Séries 4ème partie (créations graphiques)