Quand Jimmy n’est pas là, c’est Toby qui danse ! Proverbe Nakayoesque qui peut éventuellement dire qu’un ambulancier en remplace un autre… :D

Canada THE LISTENER - Saison 2

the_listener-2Créée par : Michael Amo

Avec : Craig Olejnik (Toby) ; Ennis Esmer (Oz) ; Mylène Robic (Olivia) ; Colm Feore (Ray) ; Lauren Lee Smith (McCluskey) ; Rainbow Sun Franck (Clark) ; Peter Stebbings (Klein)…

Nombre d’épisodes : 13 (2011)

Cote d’amour :  Note_02

19624078-2Avis : Quelque deux années plus tard (pratiquement pile-poil dis donc ! Et ce n’est même pas voulu, mais juste un hasard de mon envie de me replonger dans la série et du rythme de diffusion que je me suis fait), voici donc le retour du héros prodige, l’ambulancier aux yeux bleus, capable de sonder vos pensées intimes. Pour le coup, ce ne fut pas une attente insoutenable que de retrouver la série. Si j’avais pu apprécier la première saison, ce n’était pas un gros coup de cœur non plus. Et malheureusement, cette deuxième saison ne va pas me donner envie de piaffer d’impatience pour voir une éventuelle troisième saison. Beh oui, c’est comme ça. Ah j’aurai bien aimé dire que ce cher Toby Logan aller me manquer, mais ce ne sera pas tout à fait le cas. Enfin, disons que lui… si… Oui, parce que disons ce qui est, Toby Logan (et par extension Craig Olejnik… ou vice-versa ! :P) est quand même un ambulancier bien sympathique à regarder (et l’uniforme lui va très, très bien !). Même son meilleur pote Oz est plutôt agréable… Et s’avère être plein de charme cette saison. Un point qui s’était amélioré en cours de route la première année et qu’ils ont bien maîtrisé cette saison. C’est qu’ils l’ont rendu vachement mature le cher Oz. Bon, il a encore de la marge, mais un engagement plus sérieux envers une fille, envers son boulot, et hop, voilà comment on fait… (Non, et puis, il a une bonne tête Ennis quand même). Du coup, de ce côté-là, finalement, tout est rose. Sauf que bon, tout ça était bien trop beau. C’est que c’est un peu tout le reste qui fait pencher la balance vers le côté obscur. J’veux bien être bon public, mais y’a quand même des fois où c’est même un peu trop pour moi.

19624074-2Et le défaut majeur de la première saison s’avère sans doute encore plus accentué cette année. En cause ? Une beaucoup trop grande orientation policière de la série. Le métier d’ambulancier de Toby est plus que souvent anecdotique et c’est bien dommage. Encore une fois, c’est dans ces moments-là que la série s’avère la plus sympathique. Mais au lieu de tirer profit de cette position, on fait de The Listener un cop-show ultra-classique avec juste cette petite touche de fantastique au travers du don de Toby qui est un bon atout pour faire avancer les enquêtes (et accessoirement nous permettre de voir les images des meurtres via les pensées des personnes interrogées). Toby aurait pu ne rien faire à côté, ça n’aurait pas été très grave. Et au-delà de ça, la nouvelle équipe pour laquelle travaille notre cher ambulancier n’est pas des plus sympathiques… Je ne sais pas, j’ai un problème avec Lauren Lee Smith (Mutant X) qui fait que je ne suis jamais arrivé à accrocher à son personnage. Ca va un peu mieux pour son co-équipier ou son patron (Peter Stebbings, vu entre autre dans Jeremiah), mais rien de bien folichon non plus. Une équipe relativement classique, à nouveau. Le tout manque de punch, de vitalité, d’âme, de ce petit truc en plus qui ferait qu’on passerait outre le côté sans surprise. Tout juste pourra-t-on évoquer une fin de saison qui s’attarde un peu plus sur ce que peut engendrer le pouvoir de Toby sur son cerveau (j’aurai bien envie de réutiliser le mot classique, mais j’ai un peu peur qu’on vienne raturer au crayon rouge sur ma copie que je me répète un peu trop souvent). Une trame qu’il pourrait être intéressant de creuser mais je ne suis pas sûr que ce soit le point fort de la série (comme il semble qu’un semblant de mythologie présent dans la première saison ne se soit pas du tout montré ici par exemple).

19628230-2

Conclusion : En gros, j’ai quand même l’impression de m’être un chouia plus ennuyé cette saison que la précédente (même si mon souvenir est assez vague). Peut-être parce que j’ai trouvé cette saison trop axée sur le côté policier et que ce n’est définitivement pas le meilleur point de la série, même si c’est ce qu’elle est avant tout (et que je préfèrerais que ce soit au contraire une série ambulancière avec un petit côté policier ! :P). On se consolera avec les uniformes très charmants qui peuplent la série et les quelques scènes qui leur font faire leur boulot. Pour le reste, il faut vraiment être bon public quoi… Et peut-être aussi apprécier Lauren Lee Smith. Côté têtes connues, on poursuivra notre exploration du cast de ReGenesis avec la présence de Peter Outerbridge et Dmetry Chepotevsky. On notera aussi la présence d’Aaron Ashmore (Smallville), Ryan Robbins (Sanctuary) ou encore Yannick Bisson (Les Enquêtes de Murdoch).

A lire aussi :
The Listener - Saison 1 (review)