Ils sont de retour… Pour vous jouer un mauvais tour ! Non, je ne vous parle pas des célèbres membres de la Team Rockett… :D

US SCOOBY-DOO, MYSTERES ASSOCIES (Scooby-Doo, Mystery Incorporated) – Saison 1

scoobydoo-mysteresassocies-affD’après l’œuvre de : Hanna-Barbera

Avec les voix françaises de : Mathias Kozlowski (Fred Jones) ; Eric Missoffe (Scooby-Doo, Sammy Rogers) ; Caroline Pascal (Véra Dinkley) ; Céline Melloul (Daphné Blake) ; Patrick Borg (Mr E)

Nombre d’épisodes : 26 (2010/2011)

Cote d’amour : Note_04

1457488-sd612c051_superAvis : Quand on perpétue un mythe à travers les âges, c’est toujours un peu difficile pour tout le monde. Pour les personnes qui reprennent les rênes et pour les fans. Scooby-Doo, se classe dans cette catégorie. La création d’Hanna-Barbera est en effet déclinée depuis 1969 à travers diverses séries télés, films d’animation ou encore films tout court. Ainsi, après Quoi d’Neuf Scooby-Doo (2002) et Sammy et Scooby en Folie (2006), voici donc la toute dernière déclinaison du chien et de sa bande de fouineurs : Scooby-Doo, Mystères Associés. Très honnêtement, je fais partie (comme j’ai déjà pu l’exprimer à quelques reprises dans le coin) de ceux qui ont sûrement une idée assez arrêtée de ce que devrait être une bonne série de Scooby-Doo. A savoir, plutôt dans les premières. Scoubidou où es-tu, reste la référence (comme sans doute les films de Tim Burton et la série Batman The Animated Series restent pour moi les références de ce que devraient être des adaptations de l’Homme Chauve-Souris !). Quoi d’Neuf Scooby-Doo n’était pas en cela une mauvaise approche. Car elle reprenait le schéma classique des épisodes d’antan, la petite bande, les courses-poursuites. Juste que le petit coup de jeune effectué avait en partie gommé le sel originel de la série. Ce n’est pas tant les courses-poursuites sur fond de chansons pop qui posaient problème mais plus le côté assez aseptisé de l’ambiance. Que Véra vive avec son temps et un ordinateur portable, ça ne me choque pas. Mais dans l’ensemble, je n’ai pas le souvenir de visite dans ces petites bourgades à peine habitées, presque à l’abandon, où le brouillard pouvait régner (quand ça ne tonnait et pleuvait pas !), les habitants aux gueules parfois étranges… Bref, le frisson avait fait place à de l’artificiel, du factice, du sans âme. Mais c’était sans doute mieux que les deux films mettant en scène Sarah Michelle Gellar, Freddie Prinze Jr et Matthew Lillard. Films dont je me dis toujours que les auteurs et réalisateurs n’ont finalement pas compris l’essence même de ce qui faisait que Scooby-Doo était Scooby-Doo. Je suis toujours choqué quand je vois la tentative de personnalité qu’on a tenté d’inculqué aux personnages. Des caricatures de la lecture qu’on pouvait faire des personnages d’origines (très stéréotypés).

ep4_001Et là, il faut quand même que je me rende à l’évidence d’une chose… C’est que Mystères Associés en reprend le modèle. Et ça me fait mal de le dire, mais… ça fonctionne. Enfin, ça fonctionne surtout parce que le reste autour fait qu’on oublie ce défaut. Qu’on le gomme. Qu’on le camoufle. Pourtant, cette nouvelle mouture des aventures de Sammy et Scooby-Doo, on était mal partis. En effet, la première image que j’en ai vu, c’était un truc assez horrible côté design (peut-être encore pire que la série précédente, que je n’ai jamais vu par ailleurs, mais qui ne m’inspire pas du tout). Mais je dois dire que ce cabot a toujours agit sur moi et que donc il fallait que je succombe quand même un jour. Et voilà, ça a été fait. Et ma foi, j’ai été séduit. Parce que cette nouvelle mouture a su moderniser la franchise, tout en respectant la base. Du coup, les héros gagnent effectivement des personnalités, des histoires un peu plus… personnelles, intimes mêmes. Et ça, c’est peut-être pas le meilleur. Comme je le disais un peu plus haut, on se retrouve encore avec un Fred totalement obnubilé par les pièges (et les foulards), mais ça apporte une dose d’humour sympathique (surtout quand c’est de manière récurrente). Ok, il faut aussi éventuellement passer outre les histoires d’amour entre les membres de Mystères Associés (Fred/Daphné et Véra/Sammy). On va même se farcir les parents de nos jeunes gens (chose qu’on avait un peu tendance à oublier dans la première série, mais ils sont pas adultes nos amis ! :P). Mais encore une fois, tout ça fonctionne parce que ça s’ancre dans une histoire de fond. Eh oui, adieu le côté totalement indépendant des épisodes, Scooby-Doo fait dans le semi-feuilletonnant ! Un risque qui paye. Si on loupe un épisode, on est pas perdu, l’intrigue ne revenant que de temps à autre, mais n’empêche qu’il y a un grand mystère qui se dessine tout au long des 26 épisodes qui forment cette première saison.

SD611c042Une première saison qui mêle donc habilement ancien et nouveau. Ancien, parce qu’il y a de très nombreux clin d’œil aux anciennes séries de Scooby-Doo (on retrouve, comme dans les films de Rajna Gosnell -qui me semblent être une grosse influence ici pour le coup- un musée avec les tenues des « monstres » qui ont autrefois effrayé la ville, on évoque le personnage de Flim-Flam -Les 13 Fantômes de Scoubidou- et quelques autres références que les plus anciens téléspectateurs apprécieront forcément), parce qu’on retrouve le schéma d’origine (un faux monstre à découvrir à chaque épisode, la fameuse phrase « si cette bande de petits fouineurs… ») et aussi parce qu’on retrouve assez souvent cette ambiance qui m’est si chère (le brouillard, les lieux peu habités, les baraques en ruines et tutti quanti). En contrepartie, Mystères Associés, la petite bande qu’ils ont créés, ne visite plus vraiment de pays et reste à Crystal Cove, la ville la plus hanté sur la Terre (comme aimerait bien le croire le Maire qui compte sur ces monstres pour faire venir les touristes !), il y a aussi parfois plus d’action et certains gimmicks disparaissent (même si Daphné reste la spécialiste pour tomber dans les pièges, Véra ne perd plus ses lunettes par exemple) mais réapparaissent parfois juste pour le petit clin d’oeil. Mais heureusement la Mystery Machine est toujours là ! Et pour illustrer ce presque parfait mélange d’ancien et neuf, on se doit donc forcément d’évoquer l’univers dans lequel évolue nos héros. En effet, s’il s’apparente au monde moderne (Fred a un smartphone par exemple !), le design s’avère rétro (les écrans des ordis sont loin d’être plats !! Et Angel Dynamite, un des personnages récurrents, une afro-américaine a un design très largement inspiré des… 60’s !). L’effet est réussi. L’ambiance est là… Les histoires sont plutôt très sympa à suivre dans l’ensemble. Elles reprennent les ingrédients d’origine même si je regrette simplement le fait qu’au final, Mystère Associés ne retrouvent que peu d’indices pour conclure à une solution. La plupart du temps, le piège fonctionne plus ou moins (avec une préférence pour le moins, comme le veut la tradition) et c’est le coupable qui doit tout expliquer de A à Z, nos chers détectives amateurs ne pouvant pas vraiment relier les pièces du puzzle (pas vraiment plus que le téléspectateur devant son écran). Même si Scooby-Doo n’a jamais été du policier pur !

ep12_003

Conclusion : Scooby-Doo, Mystères Associés est définitivement une bonne surprise. Sans doute l’une des meilleures adaptations depuis la série originelle à mes yeux. La franchise a su être modernisée tout en gardant les ingrédients principaux qui en faisaient le charme à mes yeux. On a une bonne ambiance, avec le petit côté un peu effrayant qu’on adore avoir gosse (et pas que), de l’humour bon enfant et une trame de fond qui vient donner une épaisseur qui n’existait pas à l’origine. Avec une bande son adéquate et des nombreux clins d’œil (dont un épisode qui reprend subtilement les personnages avec leur design d’origine !), on ne peut guère demander grand-chose d’autre. A noter que pour l’occasion, si les voix françaises de Fred et Sammy/Scooby sont celles de ces dernières années, Véra et Daphné ont droit à de nouvelles interprètes (sans que ce soit vraiment dérangeant, peut-être parce que j’ai pas vraiment suivi assidument Quoi d’Neuf Scooby-Doo…). On espère que la saison 2 fera aussi bien… ^_^

A lire aussi :
Scoubidou ; Scoubidou & Batman ; Scooby-Doo ; Scooby-Doo 2 Les Monstres se Déchaînent (reviews)
Quoi d'Neuf Scooby-Doo - 2x14 Le Bonhomme de Neige sans Tête (review)
Eric Missoffe (Ceux qui donnent la Voix)