Il y a la face cachée de la Lune… Et ma foi, il y a aussi celle de la Flander’s Company maintenant !

France FLANDER’S COMPANY – Saison 4 (dernière ?)

208_255050

Créée par : Ruddy Pomarède

Avec : Frédéric Hosteing (Hippolyte) ; Rudy Pomarède (Caleb) ; Clémence Perrot (Cindy) ; Simon Brochard (Trueman) ; Nicolas Galgani (Georges) ; Maryline Martin (Carla) ; Anthony Delplace (Kévin)…

Nombre d’épisodes : 19 (2011/2012)

Cote d’amour : Note_05

cindyalt

Avis : Il aura fallu un peu de temps avant de découvrir ce nouvel opus, mais nos amis des Guardians y sont tout de même arrivés… Ils nous ont donc livré une quatrième saison de leur très bonne série Flander’s Company, toujours diffusée sur No Life… Une fournée qui pourrait bien s’avérer être la dernière. Le seul petit problème de cette saison, c’est d’arriver après la troisième… Et la Flander’s n’échappe pas à tout ce qui fait les bonnes séries, ce petit passage parfois difficile entre une saison monumentale, point d’aboutissement du travail acharné fournit au fil des années et une saison qui doit lui succéder… Vous aurez bien compris que dans le cas qui nous intéresse, la troisième saison de la Flander’s Company est donc le paroxysme de la série, comme l’a d’ailleurs prouvé le très bon épisode 3x20 Super Climax. Parti de ce fait, de celui de l’attente qui créer toujours une petite fébrilité, il est donc peut-être normal de trouver cette saison un chouia moins bonne. Loin d’être mauvaise, elle a juste le malheur d’arriver après la troisième ! Il lui faut quelques épisodes pour prendre son pouls, poser les bases de la nouvelle intrigue et donc devenir un peu plus intéressante… Et il faut du coup au téléspectateur un peu de temps aussi pour s’adapter au nouveau climat qui va régner. D’ailleurs, pas tant dans le choix de l’arc qui va nous occuper, mais plutôt par rapport aux personnages que l’on va côtoyer. Pas de grand bouleversement en vue pourtant, mais disons que certaines figures qu’on avait l’habitude de voir vont disparaître et d’autres vont mettre un peu de temps à réapparaître… Même si le Season Final précédent laissait peu de doute quant à cet état de fait. C’est que malgré tout, on s’attache à tout ce petit monde que l’on peut suivre au fil des épisodes. Que leur rôle soit grand… Ou un peu moins. Nan, et puis capillairement parlant, Armand Trueman avec sa très longue mèche, j’ai mis du temps pour m’y habituer ! :D Passé ces petites broutilles, on se dit tout de même qu’on apprécie toujours autant les folles aventures de nos amis de la Flander’s qui ne nous ont pas ménagé une nouvelle année si calme que ça…

hyppoalt

Pour ce faire, Rudy Pomarède applique toujours les bonnes vieilles recettes, les détournements de codes, les hommages, les références de tous horizons (on appréciera, après la petite conversation Caleb/Hippolyte sur Goldorak, une autre discussion un peu plus longue sur la théorie d’un Chef Gontier qui pourrait être le Dr Gang dans L’Inspecteur Gadget par exemple ! :D). Bon, ce qui va suivre est un peu spoiler pour celles et ceux qui ne veulent absolument rien savoir… Z’êtes prévenus ! Cette année, nous aurons donc le droit à l’univers parallèle et aux doubles (ce qui me ferait penser entre autre à Fringe dans les séries récentes, même si je n’ai toujours pas vu la saison 3 d’ailleurs). Forcément l’occasion de voir nos Supers Vilains sous un jour nouveau… Surtout que dans le monde dans lequel deux d’entre eux basculent, ils sont plutôt des… Supers Héros ! Un choc pour tout le monde quand chacun des doubles comprend ce qui se passe. L’intérêt est donc de voir comment les membres des Flander’s des deux mondes vont se comporter et aussi découvrir un univers parallèle qui ressemble fortement à celui qu’on connaît mais avec des petites différences. Ce qui est intéressant, c’est que ces évènements ne sortent pas de n’importe où mais découlent d’actions précédentes et la série se tient donc plutôt bien et s’avère maîtrisée jusqu’au bout. On appréciera quelques clins d’œil d’anciens personnages qui fait que cette saison possède peut-être ce petit bout de nostalgie qui dit qu’on pourrait effectivement bien être dans la dernière fournée… On notera aussi que la série peut se permettre beaucoup de choses… Elle est donc moins frileuse quand il s’agit d’être violente (enfin, tout est relatif vu l’aspect un peu cartoonesque que peut parfois avoir la série) ou d’être grossière… Et comme ça fait naturel (enfin bon, on s’comprend, hein !), ben ce n’est pas dérangeant (ce n’est pas à chaque fois le cas). L’équipe s’est encore donnée à fond pour nous offrir du grand spectacle et conclure en beauté, avec un épisode à durée spéciale de 24 minutes (quand les autres oscillent entre 8 et 12 minutes). Alors certes, après le coup d’éclat de la saison 3, difficile de faire aussi vibrant, mais ça reste fichtrement bien foutu quand même.

42bef5ceac23f80058b99ce9b0e516c2_FLANDERS

Conclusion : On ne le répétera jamais assez, mais la Flander’s Company, c’est quand même du très bon. Et c’est forcément avec une petite pointe de regret qu’on songe qu’il pourrait s’agir là de la dernière saison. Cela dit, peut-être vaut-il mieux s’arrêter en si bon chemin et nous laisser sur une bonne impression… Même si (au premier visionnage), le sentiment n’est pas tout à fait égal au plaisir ressenti devant la saison 3 (il faut dire qu’on avait une galerie de personnages truculents qu’il n’est pas si évident de remplacer malgré les bonnes idées). En tout cas, l’univers se tient toujours autant et explore encore ses interrogations diverses sur les relations héros-vilains. Et ça, c’est bon… Sans parler de tous les clins d’œil « geeks », multi-culturels, que les fans aimeront retrouver. Alors après tout ça, il ne reste plus qu’une chose à faire… Des marathons Flander’s Company ! :D (Oui, j’avoue qu’à chaque nouvelle saison, je me refais l’intégrale de la série… Et c’est toujours du pur bonheur… Et on apprécie la continuité aussi !).

A lire aussi :
Flander's Company - Saison 1 à 3 (review)
Flander's Company - 1x01 Le Maillon Faible ; 3x20 Super Climax (reviews)
Flander's Company - La Magie de Nawel ; Kochoneizer ; Moskau (Vidéos)
Wallpaper Flander's Company (Créations Graphiques)