Si parfois l’amour est dans le pré, ça arrive aussi qu’il soit dans le sang…

US TRUE BLOOD – Saison 4

TrueBlood_S4_DVD_e

Créée par : Alan Ball

Avec : Anna Paquin (Sookie), Stephen Moyer (Bill) , Ryan Kwanten (Jason) ; Sam Trammell (Sam) ; Rutina Wesley (Tara) ; Chris Bauer (Andy) ; Nelsan Ellis (Lafayette) ; Kevin Alejandro (Jesus)

Nombre d’épisodes : 12 (2011)

Cote d’amour :  Note_03

19748826

Avis : A chaque saison, il y a une élue… Enfin, une nouvelle catégorie élue. Après les loups garous, les métamorphes et autre, c’est donc nos amies les Sorcières qui viennent faire un tour à Bon Temps… Ou en tout cas, qui sont mises en lumière durant cette saison, au travers notamment le prisme du personnage de Marnie qui va nous occuper un bon moment. Et ma foi, je dois bien avouer que j’ai trouvé cette histoire sympathique… Surtout son cheminement forcément un peu inattendu, Marnie ne se révélant pas être celle que l’on pouvait penser, par pur préjugé. Mais la figure n’en devient que plus intéressante du coup. Et surtout, ça nous évite de trop nous attarder sur Sookie et ce qu’on a pu découvrir en fin de saison précédente. A savoir qu’il s’agit d’une fée. Et bon, fallait bien attendre de voir ce que ça donnait pour porter un jugement sur cette révélation. Au final, vu que les scénaristes ne s’en servent que peu, on aura sûrement échappé au pire… On est pas à l’abri que ça revienne d’une façon ou d’une autre sur le devant de la scène, mais pour le moment, ça sert plus de justificatif à ses pouvoirs qu’autre chose… Et je vais sans doute me répéter, mais c’est tellement mieux ainsi ! Cette saison, Sookie s’intéresse plus à ses amours et à ses choix. Nous avons le triangle amoureux avec Bill et Eric qui évolue. Perso, je n’ai jamais été un grand fan d’Eric Northman. Ni de sa plastique, ni de son personnage malgré des moments que j’ai pu apprécier. Cette saison, ça s’arrange un peu (un presque « merci » Marnie !), même si on va dire que ce qui va plus ressortir de tout ça, c’est l’espèce de girl-power qui pourrait en ressortir. Même si j’ai conscience que le message n’est pas totalement ultra-féministe, Sookie s’avère en tout cas maîtresse de ses décisions et surtout ne se laisse plus dicter sa conduite.

19748828

Tout d’un coup, elle n’est plus « celle » d’Eric ou Bill mais ce sont eux qui sont à elle (c’est clair ou pas ce que je raconte ?). Il y a progressivement une inversion dans ce côté « possession » qu’on retrouve chez les vampires. La série aimant à multiplier les personnages, on ne s’ennuie jamais vraiment mais du coup, certains sont un peu plus en retrait que d’autres, bien que chaque figure évolue tout de même. Bon, j’ai pas trop envie de revenir sur le petit frère de Sam, toujours aussi boulet, malgré une intrigue qui se veut un peu poignante (et dans l’absolu, ça l’est, dans les faits, ça ne nous touche pas tellement plus que) et pas franchement plus sur le pourtant plus que sexy Alcide. En effet, on ne peut pas dire que ses participations soient ultra passionnantes. La faute en partie à sa petite amie, un boulet aussi et le fait qu’il serve donc plus de monsieur muscles quand il le faut et donc de protecteur. Jessica qui était un excellent personnage s’avère un peu moins enthousiasmante, la faute à ses intrigues de cœur dont on peut regretter la direction. C’est donc Lafayette et Jesus qui vont le mieux s’en tirer, notamment parce qu’ils sont reliés de près à l’intrigue principale de la saison. Alors d’accord, notre couple s’avère encore bien chaste mais on plonge dans quelques-uns de leurs secrets, de leurs côtés obscurs (sûrement relativement softs par rapport à d’autres ! :P) et ils prennent une part importante à tout ce qui se passe. Après, quant aux derniers événements de la saison… Il faudra voir comment les scénaristes rebondiront dessus. Comme toujours, on termine le chapitre et on relance les intrigues (assez tôt d’ailleurs, parce que ce qui sert de conclusion se passe plutôt dans le 11ème épisode, le 12ème servant donc plus de nouvelle mise en place). On verra bien…

True-Blood-Promo-sookie-stackhouse-7310026-1024-509

Conclusion : une quatrième saison plutôt sympathique dans l’ensemble. Alors tous les personnages ne donnent pas le même enthousiasme, mais bon, côté impression générale qui reste, c’est qu’on a plaisir à suivre les aventures des habitants de Bon Temps. Même si cette année n’étonnera pas plus que ça que ce soit du côté hémoglobine ou scènes un peu chaudes. Ces côtés sont toujours présents mais rien ne marque réellement (éventuellement peut-être une scène entre Eric et Sookie quelque peu onirique et donc quasi romantique, on n’y serait presque pas habitué dans la série !). Pour le plaisir des yeux, Alexander Skarsgård, Joe Manganiello et Ryan Kwanten donneront encore de leurs personnes… Mais qui s’en plaindrait réellement ? Ne reste plus qu’à voir ce que donneront les nouvelles intrigues…

A lire aussi :
True Blood - Saison 1 ; Saison 2 ; Saison 3 (reviews)
True Blood - Pilot Pre-air (review)
True Blood - Générique ; Générique Pre-air ; Jace Everett - Bad Things live (vidéos)
C'est pas moi qui l'ait dit (humeurs)
Frédérique Tirmont (Ceux qui donnent la voix)
Joe Manganiello (sexy boys)