Raven Metzner dans la salle des scénaristes avec un ordinateur (voire éventuellement un i-pad, un smartphone…)

US CLUEDO, NOUVELLE GENERATION (Clue) – Saison 1 (dernière saison)

20097608

Créée par : Raven Metzner

Avec : Sterling Beaumont (Seamus) ; Sarah Desjardins (Whitney) ; Kendall Amyre Ferguson (Agnes) ; Ana Golija (Liz) ; Stephan James (Dimitri) ; Zach Mils (Lucas) ; Brad Mann (Jonathan) ; Todd Mann (Jacob)…

Nombre d’épisodes : 5 (2011)

Cote d’amour :  Note_02

Cluedo 05

Résumé : Lors d’une réception dans un hôtel, un groupe de six jeunes fréquentant le même lycée mais n’ayant rien en commun se retrouvent confrontés à la vision d’un assassinat d’un de leur professeur. L’arme du crime : un chandelier. Mais personne ne les prend au sérieux, surtout quand aucun corps n’est retrouvé. Les voilà donc suspendus. N’acceptant pas cette décision, ils décident d’eux-mêmes d’aller le voile sur ce mystère… Mais ils ne savent pas encore dans quelles aventures ils vont s’embarquer… Arriveront-ils à résoudre l’énigme ?

Cluedo 01

Avis : Ah Cluedo… Si on me parle des jeux de société, celui-ci fait sûrement parti de ceux que j’ai le plus aimé étant jeune (c’est pas pour rien que j’ai une prédisposition à aimer les séries policières finalement…). Oui, parce que vous aurez bien évidemment compris que Cluedo, Nouvelle Génération s’inspire du célèbre jeu Parker (non, pas Mlle Parker du Caméléon, suivez un peu !). Alors bon, c’est vrai qu’autant j’ai toujours aimé faire des parties de Cluedo, autant en tirer une œuvre de fiction me paraissait un peu mission impossible quand j’ai vu totalement par hasard que Gulli allait diffuser cette série… Dont je n’avais jamais entendu parler… Sans doute parce qu’elle s’adresse avant tout aux jeunes et que ce n’est donc pas ce que les sites ou les blogs que je peux consulter vont mettre en avant. Mais il suffit de parfois pas grand-chose pour se faire harponner et s’entêter à visionner une série… D’autant plus qu’après recherches, je n’allais pas en avoir pour bien longtemps, la série s’étant arrêtée au bout du 5ème épisode… Pile-poil une semaine de diffusion pour la chaîne française qui a offert une séance de rattrapage en prime par la suite, en diffusant la série d’une traite (sachant que les épisodes font une vingtaine de minutes, tout cela restait bien raisonnable). Le titre français laisserait à penser qu’il y a eu une ancienne génération… Mais non… Enfin, pas en terme de série en tout cas (et rien à voir avec Clueless non plus a priori ! :D). Quelque chose que n’indique pas le titre original qui se contente de reprendre celui du jeu. Mais bon, peut-être a-t-on voulu mettre l’accent sur le fait que les héros allaient être une bande de jeunes, qu’ils sont peut-être d’éventuels successeurs…

Cluedo 04

Mais alors, c’est bien beau tout ça, mais que peut bien valoir notre Cluedo version avec des acteurs ? Il faudra d’abord vouloir guetter les quelques références faites au jeu plus qu’autre chose… En effet, on ne peut pas vraiment dire que la série reprenne la mécanique du jeu. Certes, il aurait été facile d’en faire une banale série policière à la Agatha Christie ou Arabesque (mais j’avoue que j’aurai peut-être d’avantage apprécié !) mais il y avait sans doute matière à faire quand même un peu mieux, un peu plus dans le ton. Parce qu’hormis le meurtre commis avec le chandelier dans le premier épisode, le reste s’éloigne quand même pas mal du jeu. On retrouve quelques couleurs évoquant les pions, quelques objets, quelques noms… Mais la série se présente avant tout comme un mélange entre El Internado et Sherlock ! Oui, alors dit comme ça, ça peut surprendre… Je vais tenter de m’expliquer. En fait, on retrouve quelques détails qui font bien penser à ces deux séries, qui font partie de leur originalité visuelle. Du côté de ce qu’on peut reconnaître d’El Internado, on retrouve nos transitions avec les couloirs mystérieux et le côté bande de jeune qui cherchent à éclaircir un mystère (et sans trop en dévoiler, on y retrouve aussi un côté un peu fantastique). Du côté de Sherlock, c’est surtout l’affichage à l’écran des textos ou des recherches sur internet via le smartphone que l’on pense à la série britannique… Le tout ayant bien évidemment moins de charme et s’avérant moins prenant dans les deux cas. Il faut dire que notre partie de Cluedo se déroule bien vite. Ca, c’est pas le genre de série à vous faire traîner un mystère sur trois saisons. Du coup, le rythme est rapide mais on a pas le temps de s’imprégner d’une quelconque ambiance. A peine peut-on s’attacher aux personnages (qui sont des clichés ambulants, mais on va dire que c’est volontaire et souligné dans le premier épisode, fidèle au côté « code couleur » quoi) et savourer une intrigue qui se révélera bien gentillette et trop vite expédiée. Dommage, y’avait peut-être de l’idée quelque part…

Cluedo 03

Conclusion : Vouloir tirer du célèbre jeu de société Cluedo était un pari risqué. Raven Metzner n’a pas franchement réussi malgré quelques inspirations visibles du côté de séries beaucoup plus réussies. Après, que Cluedo, Nouvelle Génération s’éloigne de ce qu’est le jeu à la base, pourquoi pas (on peut pas trop adapter ce genre de jeu à la lettre !) mais y’a trop de maladresses pour pouvoir regretter quoique ce soit… Notamment que la série n’ait pas de fin (même si on a une simili-conclusion à la première intrigue… Ce qui en dit long sur la rapidité que met la série à résoudre ses mystères !). Une série jeunesse qui ne laissera pas franchement d’empreinte (qu’elle soit du crime ou non !) mais qui aura été presque amusante à regarder le temps que ça a duré… C’est juste que ça m’a presque donné envie de ressortir ma boîte… Et c’est p’têt bien là le but de l’opération après tout ! :D