Y'a des noms qui sont pas des blagues, même si ça veut quand même dire 1er avril... Bah oui, pas de chance pour le pauvre Watanuki... Mais c'est pas forcément son seul problème ! :D

Japon xXxHOLIC – Saison 1 (dernière saison)

yq4nkh8

D'après le manga de : Clamp

Avec : Shota Sometani (Watanuki) ; Anne (Yuko) ; Masahiro Higashide (Dômeki) ; Karen Miyazaki (Himawari) ; Ririka Kawashima (Maru) ; Tsumugi Hatekeyama (Maro) ; Aoi Morikawa (Ame-Warashi)...

Nombre d'épisodes : 8 (2013)

Cote d'amour : Note_03

xxxholic-live-action-drama-ep-02-181

Résumé : Kimihiro Watanuki est un lycéen comme les autres... Enfin, comme les autres, ou presque. En effet, il est capable de voir les esprits de ce monde. Un don dont il se passerait bien. Et c'est une chose qu'il va enfin pouvoir envisager de faire quand il croisera la route de l'étrange Yuko-san aussi connue sous le nom de la Sorcière des Dimensions. Sa boutique se trouve dans un lieu à part, seuls ceux qui ont des souhaits peuvent s'y rendre. Alors voilà que pour réaliser son rêve, Watanuki va se retrouver embaucher à mi-temps dans la boutique de Yuko. En effet, pour Yuko, il y a toujours un prix à payer pour tout. Pas de monnaie, mais un échange de valeur équivalente au rêve souhaité. Cependant, Watanuki ne sait pas encore exactement sur quel chemin il s'engage. Et il découvrira peut-être qu'il y a toujours une exception à toute règle... Watanuki arrivera-t-il enfin à se débarrasser de ses visions ?

xxxholic-live-action-drama-ep-02-019

Avis : Si cette histoire vous dit quelque chose, alors peut-être avez-vous déjà lu le manga qui sert de base à ce drama japonais... Un manga du quatuor Clamp qui fut publié en parallèle avec Tsubasa Reservoir Chronicle. Et si ce dernier était un shônen (pure souche ou presque, ai-je envie de dire), xxxHolic était quant à lui un seinen publié dans le Weekly Young Magazine. Leur point commun, la Sorcière des Dimensions Yuko et un certain Mokona, mascotte que l'on avait vue apparaître dans Magic Knight Rayearth (toujours du quatuor Clamp donc). Mis à part ça, deux ambiances bien différentes pour les deux mangas. xxxHolic s'attardant plus sur la psychologie et l'aspect humain des histoires bien que baignant dans un monde fantastique/ésotérique. Une adaptation en série animée avait déjà eu lieu et c'était plutôt un pari que de faire la même chose en version live. En effet, pour qui aura lu le manga, cela semble même inimaginable tant les Clamp ont fait un travail grandiose quant à la mise en page et à l'ambiance qui se dégage du tout... Avec de nombreuses volutes de fumées traversant d'épaisses couches de noir. Le premier pari du drama de la chaîne Wowow fut donc de retranscrire au mieux cette ambiance. Et force est de constater que dès les premières images, toute crainte est levée... Ce qui ne cessera de se confirmer tout au long de la série, où l'on ne retrouve au final aucune faute de goût, dans quoique ce soit. Ni dans les décors réalistes et adaptés ni dans les tenues des personnages, notamment dans celles de Yuko. On retrouve avec délice son kimono bigarré et sexy ainsi que ses tenues de sorcières (toujours aussi sexy d'ailleurs, mais plus cérémonielles dirons-nous). Il en va de même pour les personnages gravitant autour de nos héros (on pensera à Ame-warashi ou encore à l’Argiope Frelon).

xxxholic-live-action-drama-ep-03-301

Donc déjà, la séduction d'un point de vue visuel fonctionne. Mais encore fallait-il aussi que le reste suive. Et ma foi, c'est le cas. Alors certes, avec une durée de seulement 8x25 minutes, la série ne peut retranscrire toute la densité du manga mais elle réussit à ressortir les lignes principales de la moitié de l'oeuvre de Clamp en adaptant les segments clés que les fans reconnaîtront facilement. Parmi les épisodes les plus réussis, comment ne pas citer celui où nos amis racontent chacun leur tour des histoires pour se faire peur ? Avec pas grand-chose la série obtient des miracles en créant de l'angoisse et une couleur particulière, sans effets spéciaux plus déments que ça (on pourra même dire qu'une ou deux fois, on est un peu à la limite du cartoonesque, on est habitué dans les productions japonaises, mais cela peut très bien passer... Ici un peu moins, étant donné le côté plutôt réaliste de l'ensemble. Mais on ne retrouve cette sensation qu'une fois ou deux). Comme je le disais, le manga est aussi assez dense et du coup, l'évolution se fait aussi assez rapidement au niveau de l'intrigue, et surtout les personnages. Puisqu'encore une fois, ils sont au premier plan, avant toute autre chose, avant une quelconque mythologie par exemple. L'ensemble est bien mené toutefois. Et puis, le drama sait prendre son temps à l'intérieur même d'un épisode, comme la narration du manga dont il est issu. On s'attarde sur des visages, des plans, parfois des explications (ou plutôt parfois sur des phrases énigmatiques). Mine de rien, la série se dirige vers un but, même si celui-ci n'est pas forcément celui que l'on pourrait croire au départ et que la réponse finale interpellera peut-être un peu. Enfin, on pourra dire que le tout est souligné avec justesse par une musique à l'avenant et des comédiens totalement crédibles dans leurs rôles.

xxxholic-clamp-drama-serie-tv-live

Conclusion : Si d'aventure vous ne connaissiez ni le manga de Clamp ni son adaptation animée, alors vous pouvez sans crainte vous plonger dans ce drama qui sera un bon moyen de vous familiariser avec cet univers. La série forme un tout, apportant sa porte conclusion à l'univers... Mais ça pourra aussi donner envie d'en découvrir plus, parce qu'on sent tout de même qu'il y a de quoi faire et que tout n'a pas été exploré ici. En tout cas, cette adaptation est une réussite visuelle qui vaut le coup d'oeil. Anne est parfaite en Yuko et tous les personnages présentés sont très crédibles, y compris Maru et Moro... Et le petit côté malin de cette transposition, c'est d'avoir volontairement écarté certains éléments du manga d'origine... Ainsi, la peluche (qui parle, qui remue beaucoup... et qui mange et boit beaucoup à l'instar de sa maîtresse) Mokona disparaît. Ce qui s'inscrit d'ailleurs dans l'approche plus sérieuse du drama par rapport au manga (certes, Yuko est encore portée sur le saké et la nourriture et en fait voir à Watanuki, mais c'est en version mineure par rapport à l'oeuvre d'origine ! :D). Bref, une adaptation que l'on ne peut que saluer, tant ce n'était pas chose aisée au départ...

A lire aussi :
xXx Holic - le manga vol.01 à 07 (review)
xXxHolic - Art Selection
(sélection images)
xXx Holic, le Film ; xXx Holic Saison 1 (reviews)