Les Sirènes de France 2 ont quitté le petit écran de la chaîne il y a une semaine, le temps est venu de faire le point sur la deuxième salve d’épisodes…

Australie H2O (Just Add Water) – Saison 2

l_491603_45eb51f2Créée par : Jonathan M. Shiff

Avec : Cariba Heine (Rikki) ; Phoebe Tonkin (Cleo) ; Claire Holt (Emma) ; Angus McLaren (Lewis) ; Brittany Byrnes (Charlotte) ; Craig Horner (Ash)

Nombre d’épisodes : 26 (2007/2008)

Cote d’amour : Note_03

H2O_06Résumé : Une nouvelle arrive en ville, Charlotte. Et celle-ci est bien décidée à mettre le grappin sur Lewis qui a rompu avec Cleo. Ce qui va passablement compliquer les relations entre les jeunes gens, parce que Charlotte voudrait plus d’attention quand Lewis doit voler au secours de ses amies qui ont un secret à protéger. Rikki en cache d’ailleurs un autre. Et si elle avoue à Zane le fait qu’elle soit sirène, ce n’est pas le cas de son autre secret. Enfin, un nouveau manager arrive au JuiceNet où travaille Emma. Il s’agit d’Ash et si les premiers instants sont électriques, l’amour pourrait tout de même bien planer dans l’air.

H2O_01Avis : Cette année, France 2 aura donc décidé de diffuser la seconde saison inédite de cette série australienne a une période un peu plus logique vu le contenu. En effet, souvenez-vous, la première saison de la série avait débarqué en pleine vacances de Noël dans l’émission jeunesse KD2A (qui n’existe d’ailleurs plus). Pas que ce soit une mauvaise période, mais avouez que pour une série se passant principalement sous l’eau, dans des décors de rêve et où il semble ne jamais pleuvoir (ce qui d’ailleurs est un point positif pour notre trio d’héroïnes !) et où le soleil est toujours radieux, forcément il y avait un décalage alors que c’était pour nous le temps du feu dans la cheminée (ou moins romantique, celui du bouton du radiateur poussé à fond ! :D). Donc oui, l’été paraît tout de même une période beaucoup plus adaptée à cette série. Et ce fut chose faite après la rediffusion de la première saison (ce qui m’a fait louper au passage les premiers épisodes inédits, mais bon). Pas de grande surprise pour cette deuxième fournée, on prend les mêmes ingrédients et on recommence. On retrouve ainsi notre trio d’amies avec plaisir, entre soucis quotidiens d’adolescentes et soucis autour de leur double identité et autres pouvoirs magiques. Dans cette dernière catégorie, on pourra remarquer à quel point la pleine Lune joue un rôle important d’ailleurs. Ca revient de manière cyclique (ce qui est tout à fait logique) et il se passe toujours quelque chose parce que rien ne se passe jamais comme elles le voulaient. Ben oui, ce serait beaucoup moins drôle sinon, faut bien l’avouer. Elles en testent pourtant des solutions pour éviter de croiser cet astre qui les met dans tous leurs états (un peu comme si Clark Kent devait faire attention à la kryptonite rouge !) mais ça fini invariablement par arriver pourtant. Néanmoins, ce n’est jamais répétitif (que ce soit dans la façon dont ça arrive ou les conséquences que ça a), alors que c’était à craindre.

H2O_03Elle est comme ça cette série. Elle est parfaitement à l’aise dans sa fonction de divertissement jeunesse, évite la niaiserie et s’avère plutôt bien jouée. Les effets spéciaux ne sont pas extraordinaires mais tout à fait corrects. D’ailleurs, ils m’ont semblé un peu en retrait cette saison (sauf vers la fin) puisque les filles n’en abusent pas (enfin...). Toujours (et seulement) pour se tirer des situations un peu inextricables dans lesquelles elles arrivent à se fourrer. Ce qu’on peut éventuellement regretter d’ailleurs, c’est que la mythologie aussi s’avère moins présente. L’année dernière, elle était parsemée au fil des épisodes. Ici, c’est concentré dans les derniers épisodes, ce qui en pimente indéniablement l’intérêt (ça manquait un poil quand même). On se dit pourtant qu’en insistant avant tout sur les personnages dans le reste des aventures, les relations un peu conflictuelles entre Charlotte et le trio d’amies, on prépare le terrain. Ah c’est qu’elle aura dû en agacer plus d’un(e) cette Charlotte. Tout le temps. Même quand on pense qu’à un moment on va l’aimer. Elle a des circonstances atténuantes qui font qu’on arrive à la comprendre. Mais quand même, sa jalousie maladive, ses petites manigances… Sous ses airs de sainte-nitouche y’a indéniablement une peste qui sommeille (suffit de voir comment elle essaye de régir la vie de ce pauvre Lewis, toujours pris entre deux feux cette saison). Ce qui est sympa, c’est qu’elle change un peu des canons de la série (comprenez qu’elle est moins fine que Rikki, Emma ou Cleo). Autre nouveau personnage, Ash. Le mignon p’tit brun. Vu que tout le monde commence à être au courant de leurs pouvoirs (d’ailleurs, y’a une remarque amusante à ce propos dans le dernier épisode de la saison), fallait bien mettre de nouvelles figures pour jouer ce jeu. Et que chacune ait un amoureux potentiel. Et puis, comme Zane n’est pas beaucoup présent cette saison (et que c’est un vachement bon gars maintenant !), notre ami s’avère donc multitâche ! On pourra juste regretter que certaines situations ne soient pas toujours très claires (ou c'est France 2 qui n'a pas diffusé dans l'ordre, mais il ne m'a pas semblé. Cela dit, des fois, on se demande si on est pas revenu en arrière vu certaines réactions des persos).

H2O_02

Conclusion : Cette saison 2 confirme indéniablement que cette série fait partie de celles qui sont très agréables dans la catégorie jeunesse/fantastique. H2O combine fort bien aventure, sentiments, et pointe de drama. Sans oublier les magnifiques décors sous-marins qui vous donnent envie de plonger en compagnie des charmantes demoiselles. Y’a-t-il donc une raison de bouder son plaisir ? Pas vraiment. Sauf le manque de temps quoi. Ben oui, on peut l’avouer, c’est pas une série indispensable dans sa culture sériephile, surtout si on n’est plus vraiment dans la catégorie visée au départ, mais ça se laisse suivre quand même au-delà parce que c’est pas tarte. Ou comment se dire qu’on devrait peut-être avoir plus de séries australiennes dans notre paf quoi… A noter que les plus perspicaces auront peut-être reconnu l’interprète d’Ash puisqu’il s’agit de Craig Horner, le héros de The Legend of the Seeker (eh oui, c’est seulement en voyant son nom au générique que j’ai percuté ! ^_^ ; C’est que c’est pas le même genre de costume qu’il arbore non plus ! :P).

A lire aussi :
H2O (Just Add Water) - Saison 1 (review)