Après trois saisons, et si tout allait changer dans la série ? Voyons voir ça de plus près…

US DR HOUSE (House MD) – Saison 4

6563Créée par : David Shore

Avec : Hugh Laurie (House), Lisa Edelstein (Cuddy), Robert Sean Leonard (Wilson), Omar Epps (Foreman), Jennifer Morrison (Cameron), Jesse Spencer (Chase) ; Olivia Wilde (Treize) ; Karl Penn (Kutner)...

Nombre d’épisodes : 16 (21007/2008)

Cote d’amour : Note_04

Résumé : House a viré Chase tandis que Foreman et Cameron ont démissionné. Du coup, House se retrouve seul et Cuddy lui somme de trouver de nouveaux assistants. Pour ce faire, il a la diabolique idée de prendre un grand nombre de candidats afin de les tester et les éliminer au fur et à mesure. Chacun est-il vraiment prêt à tout pour travailler aux côtés d’House ? Apparemment, oui. Alors, qui House va-t-il finalement garder et arrivera-t-il à avoir ceux qu’il veut ?

Promo_13_Saison_4Avis : La fin de la saison précédente nous avait laissé sur une situation délicate concernant les assistants d’House, tous partis pour une raison quelconque. Dans ces cas-là, on se dit qu’à un moment ou un autre (et souvent au terme du premier épisode), tout reviendra à la normale. Sauf que Dr House surprend de ce point de vue-là et ne cède quasiment pas à la facilité. Quand je dis quasiment pas, c’est qu’il faut aussi comprendre que je trouve qu’ils ne sont peut-être pas allé au bout de leur idée. Peut-être par peur de voir le public déserter en masse, mais j’avoue que c’est le point le plus regrettable de la saison. Oh bien sûr, ce n’est pas à ce point gênant et ça permet aussi quelques scènes sympathiques. Mais honnêtement, à quoi ça a bien pu servir de garder Chase, Cameron et Foreman ? A pas grand chose. Notamment pour les deux premiers. Ils viennent juste nous rappeler qu’ils étaient là avant. Avec peut-être un léger pincement au cœur parce qu’on les aimait bien mais c’est tout. S’ils apparaissent plus de trente secondes c’est un miracle ou quasiment. Comme si on avait vraiment besoin d’avoir des personnages un peu fantômes quand on a déjà Wilson et Cuddy pour occuper, fort bien, ce poste. Pour Foreman, ils ont trouvé une excuse un peu plus valable mais qui n’a franchement pas beaucoup d’incidence sur la mécanique de la série. Ca joue surtout pour quelques retournements de situation sur ce qu’on appellera l’arc de la saison qui est le petit jeu de télé-réalité made in House. Et je dois bien avouer que c’est vraiment celui qui m’a le plus plu jusqu’à maintenant de tous les arcs proposés par la série. Pas lourd, bien mené, avec un enjeu dont on sait qu’il aura une petite importance (même si pas au point de bouleverser la mécanique).

003_59C’est à ce moment-là qu’on se rend compte que si on aimait bien Cameron, Chase et Foreman, ils ne sont pas le sel de la série. Ils contribuent aux histoires mais c’est tout. Et les remplaçants le font tout aussi bien (que ce soit les candidats à ce test grandeur nature d’House ou ceux qui restent en définitive). D’où la sensation d’avoir des personnages en trop quoi.  Si certains résultats sont attendus, d’autres le sont moins et pour deviner qui restera vraiment, ce ne sera pas si évident que ça (quoique pour un ou deux persos, on a quand même de fortes présomptions !). Si la série continue dans sa routine variée, elle sait aussi assez bien jouer avec les maladies des patients pour nous permettre d’en apprendre plus sur les personnages. A ce titre, l’épisode 4x05 Miroir, Miroir est un bon exemple d’utilisation habile. La saison comporte d’ailleurs encore son lot de bonnes trouvailles pour ne jamais vraiment se reposer sur une mécanique trop bien huilée (le 4x11 Celle qui Venait du Froid pour ne citer que celui-ci). Alors tant pis pour les à-côtés qui semblent disparaître (Cuddy et son histoire de bébé ?), tant pis aussi pour les personnages qui sont de nouveaux en retrait, que ce soit pour Cuddy ou Wilson, même si ce dernier brille dans une très sympathique story-line en fin de saison qui vient en fait donner beaucoup de saveur à celle-ci. Les deux derniers épisodes sont magistraux à bien des égards. Et donnent peut-être un peu ce qu’il manquait à la série jusqu’ici, cette petite touche d’implication émotionnelle qui fait la différence. En plus d’une construction savoureuse pour la première partie de l’histoire.

Promo_27_Saison_4_2

Conclusion : Assurément la meilleure saison de la série jusqu’ici. Elle utilise très bien son matériau de base, elle sait en jouer, elle a des idées couillues (même si elles auraient pu l’être plus) et les nouveaux persos sont assez sympathiques (ou pas, mais dans ce cas-là, c’est pour ça qu’on aime les détester ! :P). L’idée de compétition est très bien utilisée et finalement, rien ne déçoit, tandis que certains épisodes brillent. Au passage, on se rend compte combien House peut être atteint cette saison… Notamment dans son amour du soap et des écrans télés ! :D Quant aux fans de Buffy, ils ne pourront que remarquer la prestation d’Azura Skye (pourtant apparue uniquement durant deux épisodes de la saison 7, mais deux très bons épisodes), entre autres visages connus. Bref, la cinquième saison aura peut-être du mal à égaler celle-ci, à moins que les événements de fin ne viennent changer certaines choses… A voir !

A lire aussi :
Dr House - Saison 1 ; Saison 2 ; Saison 3 ; Saison 5 (reviews)
Parodies Dr House & Heroes (vidéos)

Medley Séries - L'Esprit de Noël (vidéo-montage)